•  

     

     

    Le cheminement conseillé nous a amenés dans un secteur où sont présents des azalées, des camélias et des rhododendrons ; malheureusement pour nous, ce nétait pas la pleine saison de floraison... 

    Cependant, nous avons pu voir de beaux massifs en devenir et de nombreuses fleurs sous un soleil qui avait succédé à la grisaille du matin.

     

     

     

                        1.

    Le parc des Moutiers

     

               2.

    Le parc des Moutiers

     

               3.

    Le parc des Moutiers

     

               4

    Le parc des Moutiers

     

               5.

    Le parc des Moutiers

             à suivre...

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

    Nous avons poursuivi notre visite grâce au fléchage mis en place, mais la circulation est libre et chacun peut errer et découvrir à sa guise.

    C'est une succession d'arbuste et de haies qui accueille tout d'abord les visiteurs, aux abords de la maison principale et de celle des photos 1 et 2, qui ne manque pas de charme.

     

     

      

     

              1.

    Le parc des Moutiers

     

              2.

    Le parc des Moutiers

     

              3.  3 couleurs qui se détachent sur le vert des pins

    Le parc des Moutiers

     

              4.

    Le parc des Moutiers

             à suivre...

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

    Propriété privée, la maison, les jardins et le parc du Bois des Moutiers ont été créés par Guillaume Mallet à partir de 1898.

     

    L'architecte britannique Sir Edwin Lutyens construisit à Varengeville-sur-Mer (à quelques kilomètres de Dieppe, en Seine-Maritime) une maison unique en France, inspirée par le mouvement "Arts & Crafts" et les idées de son fondateur, William Morris.

    Les jardins qui entourent la maison ont été dessinés par l'architecte, en collaboration avec le propriétaire et la paysagiste anglaise renommée Miss Gertrude Jekyll. Ils sont conçus comme le prolongement de la maison, les espaces clos de murs sont très structurés : en communiquant entre eux, ils amènent progressivement au grand parc paysager volontairement plus naturel.

    Ce parc, d'un superficie de 12 hectares, fut entièrement planté par Guillaume Mallet dans une valleuse* orientée vers la mer.

    La promenade se déroule en une succession de clairières dans chacune desquelles une espèce dominante imprime un caractère particulier. Les floraisons se suivent tout au long de l'année : magnolias en mars-avril, azalées et rhododendrons en mai-juin, les rosiers et les hydrangeas de l'été à octobre-novembre.

     
         extraits de la plaquette disponible à la boutique/billetterie, imprimerie Dieppoise - mai 2015

         

    Le parc est associé à La Fondation des Parcs de France, l'Association des Parcs et Jardins de Haute-Normandie, l'Association des Parcs botaniques de France.

    Il est en outre classé Monument historique et fait partie des Jardins remarquables de France.

     

    Renseignements et réservations : 33 (0)2 35 87 10 02, www.boisdesmoutiers.com et page Facebook Le Bois des Moutiers.


    * une valleuse est une dépression de terrain en pente douce entre un plateau et la mer, à laquelle elle donne généralement accès

     

     

    Martine et moi avons visité ce parc récemment... un peu trop tôt, car la floraison est incomplète...

    Un mois plus tard, même avec le fait que la végétation est un peu avancée cette année, devrait être "le bon plan".

    Commencez avec nous la visite d'un très bel endroit, pour un parcours de 3 km qui se fait "tout seul".

     

     

     

              1.

    La parc des Moutiers

     

              2.

    La parc des Moutiers

     

                                            3.

    La parc des Moutiers

     

              4.

    La parc des Moutiers

             à suivre...

     

     

     


    6 commentaires