•  

     

     

     

     

    Depuis une semaine, Jean-François et Nathalie, 2 chiens et 28 de leurs vaches ont repris le chemin d'une pâture située sur l'arrière de notre maison, à 500 mètres de la ferme environ, ceci dans le but de faire profiter ces demoiselles de la bonne herbe qui a pris le temps de pousser, et de laisser l'herbage adjacent à la ferme reprendre un peu de vigueur.


    Le matin juste après 8 heures, c'est la montée au son des clarines, les sonailles que les vaches portent au cou grâce à un large collier en cuir.
    Les voitures qui descendent doivent de garer "rapidos" pour ne pas gêner le troupeau, qui de toute façon passera !
    Celles qui montent "poireautent" patiemment, certains conducteurs... en ruminant !  yes

    Lundi dernier, il a pris la lubie à la meneuse, cette magnifique tarine qui suit "le patron", de couper court au travers des propriétés situées dans la montée (il n'y a aucune clôture) : résultat, Jean-François n'avait plus que 2 vaches derrière lui, et à 3 voisins, nous sommes allés rapidement l'aider à récupérer et à parquer toutes les paires de cornes.
    C'est une péripétie, pas un drame, surtout lorsque tout se termine bien...


    Le soir, entre 17h et 17h30, c'est le retour au bercail pour la deuxième traite de la journée, la panse bien remplie !


    Voilà, c'était l'histoire des filles de ma rue, et ça durera jusque mi-juin, pour reprendre en septembre pour quelques petites semaines ; entre temps, le troupeau sera parti "en estive" pour trouver l'herbe qui actuellement pousse après la fonte des neige intervenue plus tard que dans la vallée.

     

     

     

     

              1.  la tarine entraîne ses copines, fière comme Artaban  :-)
              Derrière, c'est plus étalé que le matin, où elles ont peut-être plus d'histoires à se raconter...

    Les filles de ma rue

     

              2.  qu'est-ce qu'il a, çui-la, avec son 3ème œil ?

    Les filles de ma rue

     

              3.  vaches à lunettes de race Abondance

    Les filles de ma rue

     

              4.  

    Les filles de ma rue

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

     

    De tout temps, dans ma jeunesse et plus tard, j'ai entendu parler de ferrailleurs, ceux (un monde uniquement mâle !) qui récupéraient la ferraille sous ses diverses fomes pour en faire... quoi donc, finalement ?

     

    À mes yeux, les ferrailleurs déshabillaient les machines à laver qui ne fonctionnaient plus pour en faire un lave-linge d'occasion, vous débarassaient des voitures en super-panne ou accidentées avant qu'elles ne deviennent des gros cubes compressés à la César ou de pleines étagères de pièces détachées, et ça arrangeait tout le monde...

     

    Désormais, la donne a changé, l'écologie et la responsabilisation sont passées par là, et ceux qui pratiquent cette activité ne sont plus des magiciens qui débarrassent simplement la ferraille : ils la recyclent.

     

    Il existe sur notre territoire un grand nombre de sociétés comme celle de la famille Portigliati, installée à Cluses en Haute-Savoie, une famille qui est "dans la ferraille" depuis 1936.

    Dans un centre équipé d'imposants moyens (cisailles, broyeurs, presses à divers usages, pelles mécaniques et camions-grues, contrôle de radioactivité, ...), les ferrailles et métaux non ferreux sont triés, séparés, pour être revalorisés.

    La récupération des véhicules hors d'usage pour élimination après dépollution est également une part importante de l'activité de ce site où j'ai pu faire les quelques photos qui suivent.

    Enfin, la société Portigliati loue des bennes de différents volumes qu'elle dispose dans les usines et les sociétés qui souhaitent se débarasser de leurs déchets, alimentant ainsi la filière du recyclage et de la revalorisation plutôt que l'élimination sauvage en pleine nature pratiquée par certains malfaisants.

     

    Mes remerciements vont aux propriétaires de la société qui m'ont laissé prendre mes photos librement. 

     

     

     

              1.  un tas de ferraille grand comme une montagne !

    ferrailleurs

     

              2.

    ferrailleurs

     

              3.  si vous recherchez un moteur d'occasion... ce n'est pas ici !

    ferrailleurs

     

              4.  il était une fois une belle voiture...

    ferrailleurs

     

                                  5.  le grappin mécanique : une 3ème main très efficace

    ferrailleurs

     

              6.  le conducteur de l'engin se servait de cet écheveau de câbles métalliques pour littéralement balayer les (trop)
              petits débris restant sur l'aire de travail et les mêler au tas de ferraille

    ferrailleurs

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Dans mon premier blog ouvert en 2009, j'avais créé une rubrique - Les métiers - qui comprenait des articles sur des professions pas très courantes, plutôt artistiques... mais pas toujours !

    Je vous (re)proposerai ces articles de temps en temps, ceux que j'ai préférés, et j'essaierai aussi d'en créer des nouveaux ;-)

     

     

    Parmi les bonnes surprises de notre séjour en Ardèche en juin 2011 (il y en a eu beaucoup), figure la visite de l'atelier-magasin de poterie de Tom Charbit.

    Ce jeune homme au parcours peu commun (ici et ) est un créateur talentueux, un "touche-à-tout" doué dans de multiples domaines : outre son passé de sociologue et d'écrivain, ses poteries originales, il créé son site web et réalise lui-même ses photographies, le tout avec beaucoup de réussite.

    De plus, mesdames et mesdemoiselles, c'est un fort aimable et beau garçon, ce qui ne gâche rien...

      

    Visite rapide de son lieu d'expo-vente : les photos 3 et 4 montrent des créations cuites dans un four à feu de bois, où la cendre vient se mêler à l'argile pour donner cette matière originale, au relief unique.

     

    N.B. : ces photos ont déjà servi, elles sont encadrées... je n'ai pas recommencé la préparation

     

     

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

    poterie Tom Charbit à Balazuc (07)

     

      

    Tom Charbit

    Poterie de la Forge (à 20 m de l'église romane)   07120 Balazuc
    04 75 87 24 63
    www.poteriebalazuc.fr

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique