•  

     

     

     

    Des photos prises du même endroit, notre cabanon où sont rangés les outils pour le jardin.

    Une vitre coulissante (récupérée sur une Dauphine Renault) donne une vue sans écran, à 4 mètres des supports constitués par des branches mélangées de cassis et de groseilliers. Le filet de « camouflage » me protège un peu de la vue perçante des oiseaux.

    Mais même à seulement 4 mètres, une mésange, un rouge-gorge, c'est petit ! Et ça bouge !

     

     

     

     

              1.

    Nos visiteurs d'hiver (2)

     

              2.

    Nos visiteurs d'hiver (2)

     

              3.

    Nos visiteurs d'hiver (2)

     

                                             4.  « il m'énerve, lui, avec ses photos, quel casse-pattes qui ne respecte
                                            pas notre intimité. Je vais lui voler dans les plumes... »

    Nos visiteurs d'hiver (2)

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

     

    Nous mettons de la nourriture pour les oiseaux sur le rebord d'une des fenêtres de notre cuisine.

    Chaque hiver et au printemps, c'est un ballet de mésanges - majoritairement - de moineaux et d'un ou deux rouges-gorges qui viennent visiter la mangeoire, protégés de notre chat et de ceux des voisins par sa situation élevée et la vitre de la fenêtre  yes

    Quelques merles viennent occasionnellement, mais pas trop ; les pies se contentent de circuler aux abords de la maison, sans venir se servir.

     

    Il y a quelques jours, je me suis posté à l'intérieur de notre cabanon à outils de jardin pour m'approcher un peu des ces doux oiseaux, sans les effrayer.

    Je possède un filet aux couleurs « camouflage », avec une « boutonnière » assez grande pour passer l'avant du téléobjectif ; le recadrage à l'ordinateur permet de voir les zozios d'un peu plus près.

     

    Les oiseaux regardent (presque) tous vers la droite, en direction de la fenêtre !

     

     

     

              1.

    Nos visiteurs d'hiver (1)

     

                                             2.

    Nos visiteurs d'hiver (1)

     

              3.

    Nos visiteurs d'hiver (1)

     

                                         4.

    Nos visiteurs d'hiver (1)

     

              5.  mésange charbonnière, rouge-gorge et mésange nonette ensemble ! Il manque une mésange bleue pour que
              notre « catalogue » soit complet  ;-)

    Nos visiteurs d'hiver (1)

     

              à suivre...

     

      


    8 commentaires
  •  

     

    Durant cette sortie, nous avons pris une trace basse pour aller voir les chalets de Mapelets, situés un peu avant et au-dessous du sommet de la Bourgeoise.

    Ils sont actuellement bien « enfouis » dans une bonne épaisseur de neige, avec une couche assez importante sur le toit, qui sert d'isolant ; certains ont leur souche de cheminée « intégrée » à la couverture neigeuse, on ne devine qu'une bosse arrondie toute en douceur.

    La photo n°2 montre mes 4 compagnes de balade grimpant une pente très marquée pour rejoindre le sentier qui nous mènera à la Bourgeoise ; ne vous y trompez pas : ça montait dur !
    La photo 3 montre un plan un peu plus large sur les mêmes chalets et le paysage, avec la piste de ski de fond en partie supérieure.

     

     

     

              1.  le chemin du retour pour ce groupe en raquettes

    Balade d'hiver : la Bourgeoise (4)

     

              2.  oh hisse ! la neige était dure, il fallait bien marquer son pas pour ne pas risquer la chute

    Balade d'hiver : la Bourgeoise (4)

     

              3.  on aperçoit quelques promeneurs et des skieurs en partie haute

    Balade d'hiver : la Bourgeoise (4)

     

              4.  un igloo version boisée  ;-)

    Balade d'hiver : la Bourgeoise (4)

     

              5.  une vue prise du col de Joux Plane pour montrer l'aspect ridé de la pente

    Balade d'hiver : la Bourgeoise (4)

     

     

     


    4 commentaires