•  

     

     

     

    Une série de photos prises lors de déambulations dans le secteur du port, où sont concentrés les centres d'intérêt pour les touristes que nous étions.



    Ces beaux parasols rouges abritent les convives d'un restaurant qui s'étale dans la ruelle, alors que le rouge domine aussi dans l'apparence de la villa de la photo n°4.


    La photo 2 montre "un papy" coiffé de la casquette "officielle" du porte-avions Foch, en service actif dans la Marine nationale de 1963 à 2000, année où il fut vendu à la marine brésilienne, qui l'a désarmé en février 2017 (tout récemment).

    Peut-être ce monsieur a-t-il été affecté sur ce bâtiment de la "Royale" ?

    Figurent sur cette casquette le nom et la silhouette du bâtiment ainsi que son numéro d'immatriculation R 99 (R venant de la nomenclature américaine qui répertorie ses porte-avions comme aircraft carriers)

    Je suis monté à bord de ce bâtiment au début de l'année 1968 ; il était amarré dans l'arsenal de Brest.
    J'étais moi-même sur un bâtiment de la Marine (où j'ai passé 5 ans, dans ma jeunesse...), et avec mon ami Patrick J., nous étions allés rendre visite à un camarade de promotion de l'École des Détecteurs sous-marins qui avait embarqué sur le Foch à la sortie de sa formation.
    Je n'ai pas de souvenirs de cette visite, à part peut-être que "c'était grand", plus grand que notre escorteur !

     

    En photo n°3, l'artiste qui a peint le tableau que vous pouvez retrouver ici.

     

     

     

              1.

    Cassis (7)

     

                              2.

    Cassis (7)

     

              3.  Oliver Zlatku, artiste peintre à Saint-Raphaël, au cours d'une exposition à Cassis

    Cassis (7)

     

              4.

    Cassis (7)

     

              5.  un coup de vent judicieux pour voir "sous les jupes des filles"  glasses

    Cassis (7)

             à suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    C'est la fin de notre balade dans ce village que nous avons beaucoup apprécié (la fin des articles que je lui ai consacré, car j'ai pris bien plus de photos...), et qui était encore "accessible" en ce début du mois de juin.

    En juillet et en août, comme en tout lieu hautement touristique, circuler et prendre des photos doit être "plus délicat".
    Et je ne parle même pas de vivre, tout simplement, les habitants devant être saturés de touristes pas toujours respectueux...

     

    La photo n°4 représente une indiscrétion de ma part, car je n'aurais peut-être pas dû photographier ce qui est somme toute une cérémonie privée ; mais j'avais parlé auparavant avec quelques-uns des parcticipants à cette réunion, et ils ne s'étaient pas montrés opposés à informer les badauds que nous étions sur leur présence. Alors...

    Cette cérémonie avait pour but, d'une part, l'accueil d'une consœur et de sept confrères dans l'Ordre militaire et hospitalier de Saint Lazare de Jérusalem, et d'autre part l'élévation au rang de Grand Croix de l'ordre de Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon.

    Elle était organisée par la section monégasque de l'Ordre, dont les buts sont l'unité des chrétiens, le service aux plus démunis, et le maintien de la tradition chevaleresque de Saint-Lazare.

    Ses membres doivent appartenir à une Église chrétienne, et peuvent être catholiques, orthodoxes ou protestants.

    Vous en saurez plus en consultant cet article (toutes les parties de la rubrique "Ordre").

     

     

     

                                            1.

    le Castelet

     

             2.

    le Castelet

     

                                             3.

    le Castelet

     

             4.

    le Castelet

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     

     

    Poursuite de notre balade dans ce village accueillant, flmeuri aux quatre coins et même plus : une découverte très sympa, comme ce laurier-rose ou blanc qui nous a rappelé ceux que nous avions vus en Crète.

     

     

     

     

              1.

    Balade au Castellet

     

                                             2.  la porte rouge, avec la date de 1696 pour la maçonnerie

    Le Castellet

     

              3.  une porte dans l'ancien mur d'enceinte fortifiée

    Le Castellet

     

                                             4.  une autre vue de la maison aux volets bleus (cf. article 1)

    Le Castellet

              à suivre...

     

     


    6 commentaires