•  

     

    Les aléas de la vie nous ont placés dans une situation inédite pour notre pays.

    Pour autant qu'elle soit perturbée, la vie ne s'arrête pas, et tous nous devons trouver de quoi « nous changer les idées ».
    L'Internet est évidemment, pour beaucoup, un bon moyen d'évasion des conditions de restrictions du « quotidien ».

    Je ne pourrai guère aller faire de photos pendant un certain temps, aussi je vous en proposerai à petites doses, celles que j'ai faites récemment et d'autres conservées dans mon ordinateur.

    En attendant la fin de cette période où certains d'entre nous se battent pour « limiter la casse », et nous les en remercions vivement,  prenez soin de vous et de votre entourage (le téléphone, la messagerie, sont un bon moyen d'aide mutuelle, quand on ne peut se permettre de contact réel...).

    Je vous dis « à bientôt » dans de meilleures conditions, « ça va le faire »  yes

     

     

    Notre retour s'est fait par le même itinéraire, par la route (fermée et enneigée) Sommand - Praz-de-Lys.

    En montant sur le talus enneigé du bassin de rétention, j'ai pu faire les photos n°1 et 2, ainsi que la dernière de l'article précédent.
    Ce bassin a été aménagé il y a seulement quelques années, pour alimenter les enneigeurs d'une nouvelle piste de ski tracée à la place de celle qui empruntait la route, laissée potentiellement libre en cas de nouveau glissement de terrain sur l'accès au Praz-de-Lys par Taninges ou Les Gets.


    La descente côté Praz-de-Lys jusqu'à nos voitures nous a encore réservé des panoramas magnifiques, comme le massif du mont Blanc, distant de 41 km.

       

     

     

              1.  au niveau du col routier, un bassin de rétention sert à alimenter les enneigeurs ; il est lui-même... enneigé, et
              protégé par des filets en plastique pour que nul ne s'aventure dessus

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (3)

     

              2.  d'un peu plus loin, vue en direction de Sommand ; sur la droite, au niveau des piétons, le bord du bassin de
              rétention

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (3)

     

              3.  à l'inverse de la moto, le pilote est derrière  wink2

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (3)

     

              4.  en arrière-plan, le mont Blanc du Tacul, le mont Maudit et le mont Blanc

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (3)

     

     

     Le 5 juillet en Haute-Savoie aura lieu la cyclosportive JPP - Neuf de Cœur.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Après avoir franchi le col, nous avons entamé la descente vers Sommand, sur la route partiellement enneigée, voire glacée par endroits, où 2 d'entre nous ont pris « un gadin », sans gravité  arf


    La photo n°1 montre le Chalet blanc, un lieu situé sous la pointe de Chalune à 1 671 m d'altitude.
    C'est une destination de balade toute simple en raquettes ou en ski de randonnée vers la pointe de Chalune, une piste de ski de fond passant également aux abords.


    Après notre repas au soleil, bien installés sur la neige (chacun sur notre protection), nous avons pris le chemin du retour, croisant des promeneurs vus dans l'autre sens le matin !

     

     

     

              1.  quelques personnes sont en approche du Chalet blanc, à ski ou en raquettes ?

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (2)

     

              2.  ski de fond derrière les branches

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (2)

     

              3.  ski de randonnée pour ce père avec son enfant, un chouette moyen d'initiation

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (2)

     

              4.  3 de mes 4 compagnes du jour au niveau du col routier ; un cheminement piétonnier a été taillé dans la neige
              pour permettre les échanges entre les 2 sites

    Balade d'hiver au col de la Ramaz (2)

             à suivre... 

     

     

     Le 5 juillet en Haute-Savoie aura lieu la cyclosportive JPP - Neuf de Cœur.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Me croirez-vous ?

    Nous sommes de nouveau allés nous promener au Praz-de-Lys, la station d'altitude de Taninges smile

    Cette fois-ci, cependant, nous sommes allés à l'opposé de notre destination habituelle, dans la partie nord du village, en franchissant le col de la Ramaz (1 559 m pour le col, 1 619 m pour la route) pour commencer à nous diriger vers Sommand, la station de Mieussy.


    En hiver, le col est fermé à la circulation routière, tant que la D308 sui relie "le Pont des Gets" au Praz-de-Lys est praticable.

    Des travaux importants pour la protéger des glissements de terrain et des éboulements au lieu-dit « la Ravine » ont lieu actuellement, mais sont suspendus le temps de la saison d'hiver pour permettre la vie dans la station aux commerçants, résidents et touristes.

    Garés aux Moliettes, nous avons donc suivi la route enneigée jusqu'au col avant de basculer vers Sommand pour faire notre pause-repas aux abors du téléski des Buchilles : sous le soleil, le spectacle des avaleurs de pente en prime !

     

      

     

              1.  les passagers du télésiège de Véran vous saluent bien, insensibles au charme de la pointe d'Uble (1 963 m) wink2
              Sur la gauche, en arrière-plan, le roc d'Enfer (2 244 m).

    Balade d'hiver : le col de la Ramaz (1)

     

              2.  le centre de la station, vu de la montée vers le col ; la route est en sens unique, ce qui facilite la circulation car
              elle est rétrécie en largeur avec la neige et le stationnement, mais si l'on dépasse son objectif, c'est une boucle de
              quasiment 4 km à refaire.

    Balade d'hiver : le col de la Ramaz (1)

     

              3.  la Platière (1 788 m) domine le passage du col ; on peut se rendre au lac de Roy, à un peu moins de 2 km

    Balade d'hiver : le col de la Ramaz (1)

     

              4.  un ciel bleu qui, s'il n'est pas permanent, est présent ici une bonne partie de chaque mois

    Balade d'hiver : le col de la Ramaz (1)

             à suivre... 

     

     

     Le 5 juillet en Haute-Savoie aura lieu la cyclosportive JPP - Neuf de Cœur.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique