•  

     

    Il y a 2 mois, je vous ai fait découvrir notre deuxième gîte rural (voir ici), avec en vedette Madame ou Monsieur mésange bleue (j'avoue mon incompétence !) (photo n°1).

    À l'époque, nous ne savions pas ce qui se passait à l'intérieur, mais - bien entendu - nous avions une petite idée, et beaucoup d'espoir...


    Depuis, les 2 visiteurs ont concrétisé leur choix de l'appartement témoin, et ils en ont fait un abri pour leur progéniture !

    Nous avons donc eu le plaisir d'assister au « ballet » du nourrissage, d'abord de la femelle qui - seule - couvait le ou les œufs, puis l'apport de nourriture (essentiellement des petites chenilles) à un ou plusieurs petits becs.


    Après quelques temps, nous avons même entendu des piaillements étouffés lorsque les parents arrivaient et pénétraient dans le nichoir.

    Nous n'étions d'ailleurs pas les seuls à avoir entendu et vu, car 3 chats (Minouche, Tom et Zac) se postaient parfois au-dessous de notre cher abri, celui de « nos» oiseaux.
    Ils ont été surpris, les chats, car alors il leur tombait dessus des verres d'eau jetés depuis l'une ou l'autre des fenêtres qui donnaient sur le nichoir !

    Ils étaient découragés pour un certain temps (plusieurs jours par animal), ce qui donnait du répit aux deux parents-mésanges qui ont approvisionné inlassablement et courageusement leur nichée.

    Sincèrement, nous avons été épatés par le dévouement et par l'instinct dont font preuve ces petites boules de plumes, du petit matin jusqu'au soir.

     

    Le 2 juin, alors que nous surveillions attentivement les allers et venues du seul parent qui venait au nichoir (depuis la veille), Martine a aperçu une mésange plus colorée accrochée à la façade de la maison, et elle a compris qu'il s'agissait d'un jeune sorti du nid, car depuis 2 jours, nous pouvions voir une petite tête inspecter le monde extérieur par l'ouverture.

    Pas de chat à l'horizon, le moment était donc propice à l'envol ; pour le premier (?), tout s'est bien passé.

    Nous entendions toujours « piailler » à l'intérieur, et l'adulte est venu une ou deux fois seulement avant de ne plus apparaître, certainement occupé par celui (ou ceux ?) qui était déjà sorti du nid.

    Après 2 heures où il était seul, et n'appelant plus, Martine a ouvert le nichoir, et l'oisillon s'est envolé vers un buisson : il pouvait donc voler, mais il n'était pas très décidé...

     

    Nous ne savons pas ce que ces jeunes sont devenus, nous avons quelques craintes à propos du dernier à avoir quitté le nid. Par contre, nous avons vu plusieurs jours une mésange adulte et une autre plus jeune (plus colorée) circuler aux abords de la maison et venir picorer des graines que nous avons disposées exprès pour faciliter le nourrissage post-naissance.


    Maintenant... nous sommes commes des grands-parents dont les petits-enfants sont repartis chez eux, ailleurs.

    Peut-être ces mésanges reviendront-elles cet hiver ?
    Je vais nettoyer le nichoir dans 2 ou 3 semaines et le tenir prêt pour une nouvelle aventure, celle de la vie...

     

     

                                      1.  en avril, c'est probablement le mâle qui apporte à manger à sa compagne

    Maman les p'tits z'oiseaux...

     

     2. et 3.  début juin, un adulte évacue un sac fécal, nous les avons vu faire de nombreuses fois

    Maman les p'tits z'oiseaux... Maman les p'tits z'oiseaux...

     

    4. et 5.  le 2 juin, un jeune scrute l'extérieur pour se décider : « j'y vais ou j'y vais pas ? »...

    Maman les p'tits z'oiseaux... Maman les p'tits z'oiseaux...

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

    Je vous propose une autre série variée, avec pour commencer l'utilisation d'un « artifice » ; j'avais placé une petite branche en avant de la mangeoire disposée sur une fenêtre de notre cuisine, pour avoir une prise un peu plus naturelle (oiseau non posé sur du plastique).

    Malheureusement, le fond est archi moche (mélange de neige et de végétaux).
    Enfin, j'ai une (et même plusieurs) photo d'oiseau... 

     

     

     

     

              1.  rouge-gorge

    Bêtes pas bêtes (#4)

     

              2.  chien de traîneau pendant la Grande Odyssée à Samoëns (74)

    Bêtes pas bêtes (#4)

     

              3.  cheval

    Bêtes pas bêtes (#4)

     

              4.  grèbe huppé, étangs d'Acquigny (27)

    Bêtes pas bêtes (#4)

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique