•  

    Au moment de notre pause pique-nique, chacun a pu se balader à sa guise et admirer les statues placées près du refuge.
    Nous en avons ensuite découvert d'autres sur le chemin de la descente vers le parking.


    Nous avons tous été ébahis et épatés par la qualité du travail et l'imagination du créateur de ces œuvres, qui sont parfaitement intégrées au paysage ou disposées de la meilleure des manières près du refuge.

    Un grand coup de chapeau à cet artiste - Siro Viérin - qui travaille « au naturel ».

     

     

     

     

              1.  je ne peux imaginer la complexité du travail nécessaire pour créer cette statue de l'âne...

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#7)

     

              2.  le chien est debout sur ses pattes arrière, et on voit qu'il vieillit...

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#7)

     

                                              3.  

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#7)

     

              4.  elle trône, impassible aux allées et venues des touristes !
              Le chien blanc est un vrai, et les mâles touristes aussi !  smile

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#7)

     

              5.  l'expression du chien est magnifique

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#7)

             à suivre...

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    J'ai laissé volontairement un peu de mystère dans l'article précédent, un mystère pas très épais cependant...

    Dès notre arrivée aux proches abords du refuge, par l'itinéraire « sauvage » que nous avons pris, nous avons découvert un grand nombre de statues, de véritables œuvres d'art crées par Siro Viérin, un habitant de Saint Oyen, situé entre Aoste et le col du Grand Saint-Bernard.

    Siro Viérin est un membre de la famille des propriétaires du refuge.


    Dispersées autour du refuge (et sur le chemin d'accès dit normal), toutes les sculptures sont très réalistes, le bois est peint aux vraies couleurs des animaux : l'ensemble est magnifique et - comme l'on peut lire dans un certain guide - vaut le déplacement, même s'il exige d'avoir de bonnes jambes.

    Je vous laisse regarder, en sachant que les photos ne retransmettent pas l'ambiance et le toucher que nous avons pu trouver sur place.

     

     

     

     

              1.  le héron au long bec...

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#6)

     

              2.  couple de chamois

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#6)

     

              3.

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#6)

     

                                             4.

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#6)

                                            à suivre...

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    À notre arrivée aux abords du refuge, c'est un large paysage que nous découvrons ; outre le petit étang de la première photo, il y a le lac des Grenouilles autour duquel plusieurs personnes sont allongées ou prennent leur repas en compagnie de chiens qui courent « à fond la caisse » !

    Les flancs des sommets environnants présentent une teinte rouille due aux myrtilliers fanés, alors que le ciel est toujours d'un bleu encourageant lorsqu'on est loin de chez soi ou de sa voiture glasses

    Dans une autre partie du ciel, des nuages lenticulaires sont empilés et glissent doucement au-dessus des montagnes.


    Le refuge est à 2 385 mètres d'altitude, il est accessible à des véhicules par une piste parfois cahotante sur laquelle les vététistes peuvent descendre à bon train.

     

     

     

     

              1.  la pêche est ouverte devant le refuge et de hauts sommets !

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#5)

     

              2.  le refuge ressemble à une ruche tant il y a de monde qui va et vient ; notez la belle statue en bois d'un personnage

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#5)

     

              3.  en arrière, ces nuages lenticulaires ont pris une forme de bathyscaphe (!) ; ils mesurent plusieurs dizaines de
              kilomètres de longueur

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#5)

     

              4.  où je vous révèle le début d'une information : on trouve beaucoup de statues en bois aux abords du refuge et
              sur le chemin d'accès
              Vous en saurez plus au prochain article !

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#5)

             à suivre...

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique