•  

     

     


    Cette année 2020 est particulière pour tous, pour vous, pour moi.

     

    Les contraintes sanitaires imposées par un virus ont chamboulé beaucoup de choses et la vie de tous.

    Le 14 juillet, notre Fête nationale, ne se déroulera pas comme d'habitude : pas de bal des pompiers, pas ou peu de feux d'artifices, des défilés militaires supprimés ou grandement modifiés, mais c'est comme ça, la santé de tous en dépend et c'est une priorité.

    Le personnel soignant, qui s'est retrouvé rapidement sur le front de l'épidémie, sera mis à l'honneur cette année, et c'est justice, me semble-t-il.

    Il y aura forcément des « oubliés », des professions, des personnes, qui ne seront pas citées, c'est dommage.
    Mais mettre en avant ceux qui ont fait de leur métier le combat pour nous soigner, une lutte permanente contre la mort, ce changement est quelque chose de positif en cette année si particulière...

     

    Merci et courage aux familles qui ont perdu un combattant de la santé, une « fourmi du collectif » , et toutes mes pensées vont vers celles et ceux qui travaillent pour nous, à celles et ceux qui ont laissé leur vie dans cette guerre sanitaire.

    Cette année, le bleu, le blanc, le rouge, sont leurs couleurs, nous le leur devons bien.

    Fête Nat'

      

     

     

     

    Le retour vers une vie (à peu près) normale est en cours, mais le chemin est encore long, et il nous est nécessaire de conserver les précautions qui nous permettront de l'atteindre, dans les meilleures conditions.

    Bon courage à toutes et tous et prenez soin de vous.

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Il y a 75 ans que l'Armistice a mis fin à la 2ème Guerre mondiale entre l'Allemagne et la France.

    Pas l'Allemagne de maintenant, mais celle d'Hitler et de ses complices, dont les ambitions infâmes et criminelles ont conduit aux désastres humains et économiques que l'on connaît plus ou moins selon notre âge.

     

    Aujourd'hui que nous, Français, nous vivons dans la paix, nous voici « confinés », encore pour un temps, et je reconnais que, au-delà des perturbations sur le travail et l'économie nationale, cela change notre vie : nous ne sommes pas libres de faire ce que nous voulons.

    Dans quelques jours, dans quelques semaines, nous pourrons de nouveau reprendre des activités à peu près normales, à peu près seulement car... un autre ennemi veille.

    Cette fois, c'est un sale virus, invisible, sournois, qui tue, qui rend malade, qui monopolise l'attention de notre pays et de tant d'autres.
    Une autre guerre mondiale lui est déclarée, et comme pour les deux précédentes, nous en sortirons vainqueurs.

    Comme pour celle qui a pris fin un 8 mai, une classe à part, faite de femmes et d'hommes d'horizons divers, fait de la résistance et combat l'ennemi sur son terrain, et c'est grâce à ceux-là que quasiment tous nous nous en sortirons.

     

    En ce moment, notre vie est perturbée, mais elle est encore vivable au regard de celle de nos aînés, qui ont connu des choses incroyables, des peurs effroyables, des peines immenses.
    Nous pouvons leur rendre un hommage particulier, en ce jour de mémoire, en ayant une pensée pour ces acteurs de la Liberté.

     

    En remerciant toutes celles et tous ceux qui ont fait que, maintenant, nous sommes dans un pays en paix, je souhaite pour vous tous un rapide et bon retour à une vie plus sereine, celle que nous connaissions encore il y a 2 petits mois.

    En attendant, et plus tard encore, faites attention à vous et à vos proches, l'ennemi veille...

     


    6 commentaires
  •  

     

    La quinzaine de souvenirs se poursuit...

    Cette fois, des photos un peu curieuses, à part la dernière pour relever un peu le lot wink2

     

     

     

              1.  dans le cadre sur un rond-point de Petit-Couronne, la statue de Pierre Corneille, le tragédien du 17è siècle
              né à Rouen (Seine-Maritime)

     

                                          2.  4x4 rudimentaire...

     

              3.  ça c'est balot, on était venus pour ça... (Samoëns, lac aux Dames)

     

              4.  paysage d'hiver à Boutigny, un hameau de Taninges (Haute-Savoie)

     

     

     

     2 manifestations se tiendront prochainement en Haute-Savoie : 

    le Carnaval vénitien d'Annecy,
    et la cyclosportive JPP - Neuf de Cœur.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique