•  

     

     

     

    La relation de notre voyage se termine ici (enfin...), avec un clin d'oeil dépourvu de toute notion commerciale.

     

    Nous avons vécu cette semaine crétoise en étant hébergés au Kirki Village, un hôtel qui nous a plu par son calme, son ambiance "sans prétention", ses habitants qui étaient des gens simples ne recherchant pas "le tape-à-l'oeil".
    Une partie des clients - Français, Belges, Néerlandais, ... - était d'ailleurs déjà venue là une ou plusieurs fois dans les années passées.

    Sa situation en bordure haute de Panormos, sous la route nationale, le met à 3 minutes à pied des petites rues du village :
    un vrai + pour chercher où déjeuner, pour flâner sur le petit port, s'attabler à une terrasse le soir ou acheter les dernières cartes postales.
    Bien différent du plus luxueux établissement où se trouvaient nos compagnons d'excursion, plus proche de Réthymnon par le car ou en voiture, mais isolé dans la campagne.  

     

    Nous avons pris plaisir à découvrir cet hôtel, et à faire la connaissance de quelques-uns des clients de la même période que nous, comme Odile et Serge les Normands, ou un couple de toulousains venus en Crète pour la 18ème fois.

    Le Kirki Village, c'est aussi le directeur de l'hôtel, un monsieur calme et accessible, Amalia la très souriante réceptionniste, aussi aimable lorsque nous l'avons rencontrée avec sa famille un soir "en ville", Lefteris, le maître d'hôtel serviable, atten-tionné et dévoué avec tous, surtout avec les enfants qui se trouvent en totale sécurité dans cet endroit.

    Comment parler de cet hôtel sans mentionner Elli, la correspondante de notre voyagiste (Fram) ?
    Elli, c'est 100% sourire, 100% disponibilité, 100% envie de bien faire et de donner satisfaction non seulement à "ses" clients, mais aussi à des clients de voyagistes concurrents, arrivés là et laissés sans informateur privilégié (vous me direz, ça arrive souvent lorsque l'on part en voyage, organisé ou "fait maison" comme pour nous 2 mois après cette visite en Crète...).

    Elli répond toujours "présente", comme elle l'avait été à notre descente du car le jour de notre arrivée, et aussi comme elle l'a été pour notre départ, effectué avec 7 heures de retard.
    Grâce à elle et à la compréhension du directeur de l'hôtel, nous avons pu conserver notre chambre gracieusement "hors délai", et nous avons trouvé "notre Elli" à 1 heure du matin, venue s'assurer que nous montions bien dans le car qui nous emenait à l'aéroport d'Héraklion.
    1 heure et demie plus tard, en pleine nuit, elle était encore là et accueillait des nouveaux clients...

     

    Alors, bye-bye la Crète, ses habitants, son accueil, son soleil, ses oliviers, ses montagnes, les rues animées ou calmes le matin, Panormos et Chania, des éléments que nous avons appréciés ; nous sommes repartis avec une grande majori-té de bons souvenirs, qui seront heureusement soutenus par les photos destinées à combattre les imprécisions de notre mémoire qui elle aussi prend des vacances : c'est la vie...

    Et nous reviendrons peut-être, sans attendre autant d'années !

     

     

     

              1.  tôt le matin,

    Kirki hôtel à Panormos

     

              2.  ou en début de soirée,

    Kirki hôtel à Panormos

     

              3.  la piscine est désertée (horaires d'accès pour la quiétude des chambres voisines et la sécurité des baigneurs)

    Kirki hôtel à Panormos

     

              4.

    Kirki hôtel à Panormos

     

     

             Merci pour votre fidélité et pour vos visites ; j'espère que, comme Martine et moi, vous aurez pris plaisir à décou-
             vrir cette partie de la Crète, ou à revoir des endroits que vous connaissez déjà si vous avez eu la chance et la bonne
             idée de vous rendre là-bas.

     

             À bientôt "pour de nouvelles aventures"...  wink2

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Avant de terminer bientôt ce voyage en Crète, second volet de notre balade matinale près de Panormos, alors que le soleil donnait tout de même une bonne partie de sa puissance...

     

     

    Les ruines de la basilique chrétienne (photo n°3) ont été découvertes en 1948, l'édifice datant du 5ème siècle.

    La photo 4 montre 2 des 3 petits immeubles dont la construction semble arrêtée.
    Par contre, nous avons souvent vu, même en ville, des maisons ou des immeubles avec des tiges métalliques dépassant du toit plat (des "fers à béton"): le propriétaire prévoyant se donne ainsi la possibilité d'augmenter la hauteur et la capacité de son logement lorsque les moyens financiers le lui permettront.

    En 6, 7 et 8, plusieurs cigales.
    Leur chant est appelé cymbalisation (la cigale cymbalise, sans frotter ses ailes les unes contre les autres contrairement à ce que je pensais...).
    La photo n°8 en particulier montre le degré de mimétisme que ces insectes peuvent atteindre.
    Leur taille était de 3 à 4 cm environ ; les photos sont prises soit avec le mode macro du bridge de Martine soit avec un objectif macro de 40 mm monté sur mon apn.

     

     

              1.  moutons dans un enclos ; le feuillage vert leur a été donné par les éleveurs

    moutons dans la campagne crétoise

     

              2.  araucaria

     

    3.  ruines de la basilique                                                          4.  constructions modernes non achevées

    ruines d'une basilique chrétienne à Panormos 

     

              5.  fleur d'hibiscus

    fleur d'hibiscus

     

    6.  et  7.  cigales

    cigale  cigale

     

              8.  cigales

    cigales

     

              à suivre...

     

     

     


    6 commentaires
  •  

      

     

     

     

    Dans cet article, je vous propose des vues variées de ce que nous avons pu observer dans la nature, au cours d'une prome-nade matinale dans les terres en retrait de Panormos.

    Des sujets dont certains m'étaient inconnus, comme sur les photos 4 (sous cette forme) et 9. 

     

    Il y avait, sur les bords d'un chemin, quelques cactus avec des raquettes (variété Opuntia, ou oponces) dont certaines étaient "ratatinées" au point de ne montrer que "la trame", un squelette fibreux (photo n°4) ; et une seule fleur, en fin de parcours...

     

    Les photos 7 et 8 montrent 2 nids de chenilles processionnaires du pin.
    Ces chenilles possèdent des poils urticants particulièrement dangereux pour l'homme et pour certains animaux, dont le chien s'il lèche les parties de son pelage qui en auraient reçu.

    Si vous en voyez, ne touchez pas à ces nids, ne vous approchez pas des chenilles : ce sont de véritables sal...ries oh

     

     

              1.  bougainvillée

    divers en Crète

     

    2.                                                                                           3.  chèvrefeuille

    divers en Crète  divers en Crète

     

              4.  squelette d'une feuille de cactus Opuntia : toute la "pulpe" a disparu 

    Crète, squelette de feuille de cactus

     

    5.  escargottier                                                                      6.  bougainvillée

    divers en Crète  divers en Crète

     

              7.  nid de chenilles processionnaires

    Crète, chenilles processionnaires

     

    8.                                                                                           9.  grenade

      grenade

     

              à suivre...

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique