• Balade en Corse (2) : Bastia (#1)

     

     

     

     

    Notre voyage étant organisé par un autocariste, c'est à bord d'un beau véhicule de la SAT que nous avons rejoint Savone en Italie, 65 km à l'ouest de Gênes.

    Rouler en Italie, c'est tout de suite se sentir en vacances : la vallée d'Aoste, la plaine du Pô et ses rizières, le début de l'Apennin du Nord...

    Pour la première fois, j'ai pris "le ferry" ; bien sûr, ce n'était pas mon baptême de bateau, et j'ai retrouvé des éléments connus en me promenant sur certains des ponts extérieurs.

    La mer était un peu agitée, sans plus, aussi notre traversée de nuit s'est-elle soldée pour la majorité des participants par un sommeil en pointillés à cause du bruit à l'intérieur du bateau : ça grinçait de partout dans la cabine, et quand ça ne grinçait pas, ça couinait !

    À notre arrivée à Bastia à 8 heures, "j'étais en Corse" !
    Descendus du ferry, nous avons assisté au débarquement des poids lourds, qui avaient embarqué la veille à la suite des véhicules de tourisme déjà sortis. Les camions, tous immatriculés dans les 2 départements corses, transportaient d'imposants éléments de construction ou des équipements industriels : en fait, quoi de plus normal, sauf qu'il faut traverser en bateau pour apporter tout ceci sur place...

     

    André, notre chauffeur attitré, a quitté le ferry prudemment, à cause de l'angle que faisait le tablier métallique posé sur le quai : l'avant du car est passé "au millimètre", comme pour les camions et quelques camping-cars.

     

     

     

              1.  le ferry de « corsica ferries - sardinia ferries »
              Les marques sur la coque, au centre-bas de la photo, indiquent la présence d'hélices de manœuvre (pour faciliter
              les déplacements latéraux) ; la marque en bas à droite indique la présence d'un bulbe d'étrave, proéminence arrondie
              sous la surface de l'eau à l'extrémité de la coque pour améliorer la navigation en réduisant le tangage.     

    Balade en Corse (2)

     

              2. 

    Balade en Corse (2)

     

     

     

    Les photos qui suivent ont été prises le surlendemain de notre arrivée, lors de notre (courte) visite de la ville.

    Bastia est la préfecture du département de la Haute-Corse et comptait il y a peu 44 000 habitants, ce qui en fait la deuxième ville de l'île après Ajaccio, mais son aglomération en est la plus importante ; c'est également le premier port et la principale ville commerciale.

    Après la deuxième guerre mondiale où la ville subit de nombreux dommages et joua un rôle important dans la libération de l'île le 4 octobre 1943 (la Corse ne formait à cette époque qu'un seul département, qui fût le premier département français libéré), le développement urbain s'est fait sur l'étroite bande de terre coincée entre la mer et la montagne.
    Désormais, pour s'étendre, Bastia voit des constructions gagner les pentes de la Serra di Pignu, une montagne qui culmine à 960 m.

     

     

     

              3.  une partie du port de commerce où accostent les ferrys venus de Livourne, Toulon, Marseille, Nice, Savone...
              Nous ne le savions pas encore : le ferry à la coque jaune est celui qui assurera notre retour à Savone.
              Le bateau à coque rouge a appartenu à l'ancienne compagnie SNCM, rachetée par la MCM, et porte le nom glorieux
              de Pascal Paoli ; il navigue désormais sous les couleurs de la Corsica Linea

    Balade en Corse (2)

     

              4.  l'ancien Palais des Gouverneurs gênois, qui comprend en partie le musée ethnographique 

    Balade en Corse (2)

     

              5.  le Vieux Port, qui abrite une partie des bateaux de plaisance dans une anse bien protégée

    Balade en Corse (2)

     

                                             6.  église Saint-Jean-Baptiste

    Balade en Corse (2)

             à suivre...

     

     

    « Balade en Corse (1) : préambuleBalade en Corse (3) : Bastia (#2) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    coco
    Mercredi 11 Octobre à 10:46

    Merci pour toutes ces explications. Eclatant de beauté, le car...sur la photo n°2! 

    Et toujours le ciel bleu....de très belles couleurs.....je suis en Corse!

    Bonne journée ensoleillée, bises.

      • Jeudi 12 Octobre à 06:22

        En revenant de Corse par Marseille, tu iras directement à Cassis !

        Si nous n'avons pas toujours eu un ciel bleu-bleu, il a toujours fait beau, et c'est un bon point pour le tourisme.

        Bises et bonne journée pour vous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :