• Au bord de la Mer de Glace (#2)

     

     

    À l'arrivée au Montenvers, le visiteur a le choix pour descendre voir la grotte de glace : soit emprunter une des cabines rouges qui ne fait qu'une partie du trajet, soit prendre un sentier très agréable qui offre de jolies vues sur la Mer de Glace.

    C'est cette deuxième option que, en bons marcheurs, nous avons prise. Il faut une vingtaine de minutes pour se retrouver au niveau du bas de la télécabine, avant de continuer la descente grâce à une succession d'escaliers et de passerelles métalli-ques qui augmentent au fil des années, au fur et à mesure que le niveau du glacier baisse et qu'il recule.

    Un jour, faudra-y-il déplacer ces installations, ou faire arriver le petit train directement au niveau du glacier ?


    Il y a donc une partie commune pédestre, et elle n'est guère à conseiller à celles et ceux qui ont des difficultés pour marcher (même si cela reste possible, mais il faut marcher, descendre puis remonter, il n'y a pas d'autre alternative).

    Au bout de cette descente, il y a la grotte de glace... un vrai dessert !

     

     

     

     

              1.  les cabines rouges offrent un ballet rythmé ; nous avons été contents de les trouver lors de notre remontée...

    Au bord de la Mer de Glace (#2)

     

              2.  une vue pendant la descente par le sentier

    Au bord de la Mer de Glace (#2)

     

              3.  le point inférieur de la télécabine : « tout le monde descend », ou remonte !

    Au bord de la Mer de Glace (#2)

     

              4.  vue sur le glacier ; le trait rose (sur la gauche) montre l'entrée de la grotte
              À cet endroit, nous sommes à une hauteur un peu supérieure à celle que le glacier occupait en 1990.

    Au bord de la Mer de Glace (#2)

             à suivre...

     

     

     

    « Au bord de la Mer de Glace (#1)Au bord de la Mer de Glace (#3) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    amivac
    Dimanche 9 Septembre à 08:46

    Une bien jolie ballade que je fais avec les yeux car ça ne conviendrait pas à mes chevilles.

    bises et bon dimanche.

      • Lundi 10 Septembre à 07:15

        En évitant le sentier du haut (en empruntant la télécabine à l'aller comme au retour), il ne reste « que » les nombreuses marches (près de 500).
        Nous avons vu 2 personnes avec des béquilles sur ce parcours d'escaliers et de grilles métalliques... il fallait en vouloir quand même !

        Merci, bonne semaine et bises sous les nuages.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :