• Une semaine en Crète (2) : Panormos (#1)

     

     

     

     

     

    Il y a bien longtemps que je n'avais pris l'avion, disons à la fois "un gros avion" et pour un trajet de moyenne à longue distance.

    Mon dernier voyage, dans le cadre professionnel, avait d'ailleurs été épique à plus d'un titre, et si Marc lit ces lignes, peut-être se souviendra-t-il "de sa trouille" dans le mauvais temps wink2  (je le taquine parce que je l'aime bien !).

     

     

     

    1.          

    Ici tout s'est bien passé, et notre voyage aller s'est
    déroulé tôt le matin, avec ces 2 photos "dans les nuages" 
    ou plutôt au-dessus de "la mer de nuages" que beau-
    coup d'entre vous, plus voyageurs que moi-même, connaissez déjà.

    La mer, nous l'avons bien entendu survolée, entre la côte sud de la France et l'Italie, puis entre Italie et Grèce.

    Je n'ai pas pu identifier les terres, vues de haut mais pas assez : nous volions nous a-t-on dit à 10 500 m et il y faisait -49 °C.
    Pas le moment de faire une opération "portes ouvertes"...

     

    Par 2 fois nous avons croisé un autre "jet", et si celui de
    la photo 2 semble naviguer à la même altitude que le nôtre, je crois savoir qu'il y a au moins 300 mètres
    (1 000 pieds) d'écart en altitude entre les 2 (dans un hublot, ce croisement se fait très rapidement !).

     

    Ensuite, à l'atterrissage à Héraklion, l'ancienne capitale
    de l'île et ville la plus importante, le sol crétois et 27°C nous attendaient.

    Il y a eu le traditionnel transfert, vers Panormos, le
    village de la côte nord où se situait notre hôtel dont je
    vous "parlerai" plus tard.

     

    Nous avons été accueillis par Elli, l'hôtesse (la corres-pondante) grecque de notre voyagiste, une femme d'une gentillesse, d'un dévouement et d'une disponibilité extraordinaires.
    Bien sûr, je n'ai pas l'habitude des voyages "éloignés", mais une façon de travailler comme celle d'Elli, ce n'est
    pas courant. 

      

             

              2.

     

     

     

    Panormos est un village de pêcheurs ouvert depuis plusieurs années sur le tourisme, la 4ème ressource économique
    de la Crète
    .

    Il est en pente, niché entre la mer et la route nationale orientée est-ouest, on y trouve plusieurs petites plages au sable allant du jaune au gris.
    Assez étendu, Panormos (que l'on trouve également orthographié Panormo) comprend un centre un peu ancien bâti juste au-dessus du port. 
    On y trouve pas mal de petits commerces (2 supermarchés, des magasins de souvenirs, des restaurants, une pharmacie, et d'autres encore) ainsi que des constructions récentes côté est mais surtout à l'ouest comme des hôtels 4 étoiles qui reçoivent beaucoup de touristes des pays de l'Europe de l'est.

     

    Notre hôtel était, lui, de conception différente des grands bâtiments climatisés où les chambres se comptent par centaines.
    52 chambres étagées dans la pente entourent la piscine, réparties en 6 zones, à 200 mètres de la plage et directement au contact du centre du village, avec ce que beaucoup décrivaient comme "une ambiance familiale".

    Il y avait un mélange de nationalités au moment de notre séjour, avec des Français, des Belges, des Néerlandais, des Britanniques peut-être (à la façon de parler... anglais).
    Nos "voisins de porte d'en face" étaient des Normands, des 76 même !
    Odile et Serge ont eu la bonne idée et l'opportunité de séjourner 2 semaines, ils sont donc tout juste de retour au moment où paraît cet article, et je leur adresse un amical salut car ils m'ont promis de visiter mon blog  smile 

     

    Après notre demi-journée d'installation et de visite, j'ai pu photographier ce premier début de coucher de soleil (photo 3) en arrière de la partie ouest du village (les marbrures dans le ciel sont dues à l'allègement de la qualité de la photo).

     

              3. 

    Panormos

     

              4.  tôt le matin, "la plage des Russes", d'après notre hôtesse locale.
                   Les hôtels luxueux sont en effet quasi exclusivement occupés par une population "russe" (terme englobant
                   peut-être les nationalités indépendantes après l'éclatement de l'URSS, nous n'avons pas mené d'enquête !). 

    Panormos

     

              5.  une des plages de Panormos, située au fond du petit port, au soleil levant

    Panormos

     

              6.  vue inverse et en hauteur de la même plage 

    port de Panormos

     

              7.  vue générale du village prise depuis le cimetière, au soleil couchant

    Panormos

     

              à suivre...

     

     

     

     

     

     

    « Une semaine en Crète (1)Une semaine en Crète (3) : Panormos (#2) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    coco
    Mardi 22 Juillet 2014 à 21:54

    Quel travail ! Super toutes tes explications. Nous avons envie d'aller nous allonger sur la plage....Nous attendons la suite.  Originale, la photo n° 1. Bonne soirée, le soleil est pour demain... 

    2
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 06:30

    Attention aux coups de soleil à la plage...
    Un peu "cucul" de faire des photos par le hublot de l'avion, mais il y avait parfois des vues épatantes ; après, "au dépouillement", le résultat n'est pas toujours fameux !
    Bises et bonne journée "avec"  :-)

    3
    amivac
    Mercredi 23 Juillet 2014 à 08:43

    et hop......je crois que nous partons pour un beau voyage.....et commenté en plus....yes, merci dany et bonne journée.

    4
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 07:30

    les transats, une fois occupés doivent faire un peu étalage de viande!

    J'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre ces gens qui font des voyages pour .................se faire bronzer sur toutes les faces mais il faut de tout pour faire un monde!

    A demain! cool

    5
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 09:14

    3. @amivac : "Je voudrais faire un beau voyage, je voudrais faire un beau voyage..."
    Merci pour tes appréciations, bises et bonne journée :-)

    4. @Bruno : nous ne sommes pas "plagistes", et je partage tes remarques.
    Lorsque des gensvont à la plage, ça fait moins de monde sur les sentiers de montagne  ;-)
    Bonne journée et à demain !

    6
    Jeudi 24 Juillet 2014 à 10:37

    J'ai failli te le dire ! MDR

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :