• Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

     

     

    Après avoir progressé dans une plaine vallonnée, nous attaquons la vraie montée ; Grazia nous fait suivre l'itinéraire le plus à l'est pour ne pas faire notre randonnée en aller et retour : nous aurons ainsi des points de vue différents.


    Nous sommes partis d'une altitude de 1 832 m, et le refuge se situe à 2 385 m : le dénivelé de 553 m (en réalité un peu plus, car il y a quelques parties descendantes sur le parcours) n'est pas trop élevé mais il est relativement « groupé », on monte beaucoup sur une courte distance et il reste des parties relativement plates avant et après...

    Sur les photos 4 et 5, ça se voit ou ça ne se voit pas, mais la pente était rude ! Chacun à son rythme, nous avalons cette difficulté en songeant au plaisir qui nous attend : atteindre le refuge et passer ensemble une bonne journée.

     

     

     

     

              1.  montée en pleine nature sur fond de Grand Paradis

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

     

              2.

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

     

              3.

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

     

              4.  Alain ouvre la marche comme très souvent ; les sacs à dos sont encore lourds du pique-nique

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

     

              5.  la partie la plus pentue, montée en ordre dispersé, Gisèle en tête

    Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#2)

              à suivre...

     

     

     

    « Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#1)Un air d'Italie : le refuge du mont Fallère (#3) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Octobre à 07:40
    Magnifique...
    Je ne connais pas du tout..
    C'est à faire.
    Bisous et amitiés depuis les Pyrénées orientales.
      • Dimanche 7 Octobre à 07:35

        Bonjour de loin !
        Oui, c'était une belle sortie, au cœur de la montagne, et il (vous) reste a découvrir des choses !

        Bises et bon dimanche.

    2
    Alizée
    Samedi 6 Octobre à 11:55

    Belles photos, beau paysage.

    Les randonneuses·eurs ont la tête penchée en avant ; ça doit être difficile.

      • Dimanche 7 Octobre à 07:38

        Au plus fort de la pente, oui, il fallait pousser sur les jambes et les bâtons !
        Mais même de niveau modeste, nous sommes des marcheurs « tout terrain ».

        Bon dimanche pour vous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :