• Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (1)

     

     

    Le 13 novembre 2015, la méchanceté humaine faisait 130 morts à Paris et dans sa banlieue.
    Souvenons-nous de cette nuit, de ces faits, de ces personnes tuées et de leurs familles, souvenons-nous de leurs assassins, souvenons-nous que des différences d'idées peuvent être source d'enrichissement de l'esprit et non de haine et de saloperies diverses.

     

     

    Bussana Vecchia (Vieux Bussana) est ainsi nommé depuis que le tremblement de terre du 23 février 1887 a détruit en bonne partie le village, rendant trop dangereux de continuer d'y vivre pour les habitants, dont 53 trouvèrent la mort ce jour-là (2 000 dans la Ligurie).

    Ce tremblement de terre, d'intensité évaluée à l'époque à 8-9, s'est ajouté à 3 autres dans le même 19ème siècle, en raison de la situation sismique de la région (partie ouest de la Ligurie), entre les Alpes et le bassin de Ligurie, ainsi que de l'empla-cement du village, bâti sur une colline aux sols peu résistants.

    Sur décision des autorités, le village a été déclaré dangereux et abandonné (1894).
    Au début des années 1960, une petite communauté d'artistes de différents pays s'est installée dans le village totalement ruiné pour y vivre de leurs arts respectifs, malgré l'opposition de la police.

    Aujourd'hui, des nouveaux occupants ont pris le relais, tentant de vivre de leur production au sein d'un village en partie réparé tant bien que mal, et négligé par les autorités municipales de Sanremo dont il dépend.

     

    En venant visiter ce village, vanté comme étant « un village d'artistes », nous pensions trouver quelque chose de mieux structuré, de plus attirant par une mise en valeur soignée.

    Or, si l'image d'un village ayant subit des dommages est bien là, nous avons trouvé très peu de choses à voir (seulement l'atelier-boutique d'une peintre qui proposait des œuvres sur carton, dont certaines étaient fort tentantes), et bien plus de traces d'une vie désorganisée passée.

    Le village est situé au bout d'une route unique, il y a très peu de place pour garer son véhicule et il est difficile de faire le demi-tour obligatoire avant de repartir.
    Je n'ose imaginer les problèmes en juillet-août, lorsque bien plus de touristes se rendent sur place...
    Peut-être y a-t-il « plus de vie » dans le village même à cette période estivale ?

    Mon sentiment est que ce village ne vaut pas le (long et fastidieux) détour ni la publicité qui est faite dans les guides locaux.

    Il y a cependant un point positif que je retiens de cette visite : nous avons vu, dès notre arrivée, des personnes munies de balais, de pelles, de matériel de nettoyage.
    Sous l'impulsion d'un jeune couple récemment installé, les habitants permanents ont entrepris de nettoyer les ruelles, les placettes, les abords des monuments et maisons ruinés, les débarassant des herbes, des papiers et autres déchets abandonnés par les touristes, des crottes de chiens.
    Cette prise de conscience m'a paru être une très bonne et courageuse idée de leur part, et j'espère que les visiteurs qui nous auront succédé, et ceux qui viendront au fil des mois, respecteront la nouvelle propreté des lieux de vie d'habitants vivant dans un confort modeste, car abandonner des papiers, des cannettes ou les excréments de son chien ne sont pas des points positifs  bad 

     

     

     

              1.  vue du village de la zone de parking

    Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (1)

     

              2.  une végétation très décorative

    Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (1)

     

                            3.  

    Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (1)                          

     

                                                       4.  

                             Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (1)

              à suivre...

     

      

    « Séjour à Sanremo : balade à Menton (4)Séjour à Sanremo : Bussana Vecchia (2) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :