• Rétro 2017 #1

     

      

     

    2017 est à peine terminée que l'on peut se pencher sur les événements qui l'ont marquée.

    Je veux parler, bien entendu, de ceux qui se sont produits « à notre niveau » et non sur le plan national comme il en survient chaque jour ou presque.

     

    2017, pour nous, a vu l'ensemble des événements de toute une vie ; la naissance de Lorenzo chez de jeunes amis, suivie de son baptême, et un mariage : Stéphanie et Brian ont « officialisé » leur union déjà bien réelle, l'occasion pour moi de faire quelques photos. La mariée était si jolie...  smile

    Il y a eu des disparitions, aussi, de personnes que Martine connaissait ; cela fait partie de la vie, et vous savez comme moi combien c'est difficile lorsqu'elles nous touchent de près.

    Un autre événement marquant : les 120 ans d'Alain et Gisèle. Enfin, 120 à eux deux ! Ils ont pris tous les deux 60 piges, en même temps, alors une petite fête a été organisée en leur honneur. Surprise... !

    Mais de ces événements et cérémonies vous ne verrez point de photos : c'est « perso », entre nous !

     

    Pour le reste, c'est plus de l'information que de l'événement...

    La photo n°1 vous montre le chalet situé à 1 km au-dessus de chez nous, qui a subi un glissement de terrain en avril 2016 ; 20 000 m³ de matériaux (terre, roches, arbres) se sont retrouvés sur une route de Morillon après avoir traversé le torrent le Verney qui sépare Morillon et Samoëns dans ce secteur de montagne.

    Depuis, nous allons sur cette même route, qui a été dégagée, 2-3 fois dans l'année, et je fais une photo pour suivre (après "recadrage") l'évolution de ce qui se passe au-dessous. La terre disparaît lentement, mais un abri à bois est déjà parti dans le cône et un appentis commence à être dans le vide. Ce chalet a bien entendu aussitôt été déclaré inhabitable.

     

     

     

     

              1.  mars 

     

              2.  avril : le 27è BCA (Bataillon de Chasseurs Alpins) basé à Annecy nous a régalés avec une prestation magnifique
              et des attitudes, des chorégraphies, qui n'étaient pas tristes du tout

     

              3.  le rassemblement annuel des Vieilles Casquettes de la Fédération des Musiques du Faucigny s'est déroulé en
              mai à Sixt-Fer-à-Cheval ; il comprend des musiciens d'au moins 35 ans d'âge, qui font partie depuis 20 ans au moins
              d'une des harmonies
              Ils étaient 200, sous la direction de Rachel Monnet.

    rétro #2

     

              4.  septembre : c'est l'histoire d'un poirier...
              Situé dans la cour de la maison voisine de la nôtre, j'ai dit plusieurs fois à Martine et à Michèle qu'il me gênait pour
              faire des photos du coucher de soleil vers le pic du Marcelly. Surtout pour les faire bisquer, car toutes les deux le
              trouvaient avantageusement placé... wink2

              Or, le lendemain même de cette photo, à 8h30, nous entendions le doux bruit d'une tronçonneuse : des bûcherons
              venaient abattre cet arbre vieux et devenu un risque pour les voitures et un bâtiment proche.

              Michèle est vraiment, mais vraiment désolée, et elle ne veut plus regarder de coucher de soleil...         

     

              5.  octobre : il y avait du monde (et du beau) aux Esserts pour assister à l'arrivée du câble porteur destiné à équiper
              la remontée mécanique de Coulouvrier : un convoi de 140 tonnes, parti d'Autriche, ça ne traverse pas une partie
              de Morillon tous les jours !

      

              6.  en octobre toujours, une vue extérieure d'une partie du Club Med.
              Le 10 décembre, nous avons eu l'opportunité d'en visiter l'intérieur, et nous en avons été ravis. C'est très beau,
              superbement décoré, et le personnel nous a reçus avec une grande gentillesse (il est vrai que c'est leur travail...).

    rétro #2

     

     

     

    « Bleu et blanc à SamoënsRétro 2017 #2 : une équipe de rêve ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    michèle
    Jeudi 11 Janvier à 22:06

    En hommage au vieux poirier (ce n' est pas de moi, je l' ai piqué!)

             Vieux Poirier

    On ne sait pas qui t' a semé,

         Le vent peut-être

           Vieux poirier

    On ne sait pas qui t' a planté

        Devant ma fenêtre...

    Tiens, j' arrête là, j' ai trop de peine!

      • Vendredi 12 Janvier à 07:04

        Je suis zému... c'est beau.

        Tu pourras toujours trouver une maigre compensation en allant regarder le Gros tilleul de Samoëns ; je sais, un tilleul, ce n'est pas un poirier, et il était plus agréable de photographier sportivement ce dernier  ;-)

        Mais il y avait une nécessité, et son propriétaire a tranché... à la tronçonneuse !

        Bises et bonne fin de semaine "là-haut"  ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :