• Randonnée : le Pas du Roc (1)

     

     

    Une randonnée nous a conduits récemment à Fillière, une commune nouvelle de Haute-Savoie née le 1er janvier 2017 de la fusion d'Aviernoz, Évires, Les Ollières, Saint-Martin-Bellevue et Thorens-Glières.

    C'est sur le territoire de Thorens-Glières que se situe cette sortie particulière, puisqu'elle emprunte une portion qui peut s'avérer délicate pour celles et ceux qui sont sujets au vertige ou qui craignent les passages un peu « scabreux ».
    Néanmoins, cela reste un chemin de randonnée (large de 2 m à 2,50 m, équipé) et pas de l'alpinisme.

    Le nom de Pas du Roc a été donné à une partie pentue taillée dans une falaise ; ce chemin tracé en 1830 avait été créé pour descendre du bois nécessaire au fonctionnement des fours du hameau de la Verrerie, situé sur la commune de Thorens-Glières.

    Le départ de cette randonnée qui mêle bois, roche et prairie, se trouve dans la côte qui mène au Plateau des Glières - haut lieu historique - à partir de Thorens-Glières et Ussillon (D55) ; un petit panneau indique la destination « Pas du Roc », 3 km après la Verrerie, 200 m avant un pont de pierres après lequel on peut se garer.

     

    Le début de la montée se fait dans le bois avec plusieurs lacets qui mènent à une zone où l'on trouve de la roche (photo n°1).

    Bientôt, on arrive au pied de la partie spectaculaire du sentier taillé « à même la montagne » : paroi sur la gauche et chemin 100% en pierre. On imagine à peine quel travail a été nécessaire pour réaliser ce passage, désormais équipé d'une bonne chaîne de sécurité (photo n°3), plus pratique qu'un câble qui pourrait blesser les mains s'il était dégradé.

    De l'autre côté, sur la droite, c'est la forêt et le vide, sur une certaine hauteur qui augmente au fur et à mesure de la progression, mais « on n'est pas obligé de regarder » !  wink2

    La photo 4 montre une partie intermédiaire équipée de marches faites avec de bons bastaings de bois, au moment du passage sous une arche creusée dans la montagne, et qui m'a fait penser à l'aiguille d'Étretat  ;-)

     

     

     

              1.  après avoir quitté le couvert du bois, le sentier grimpe sur un sol rocheux

    Randonnée : le Pas du Roc (1)

     

              2.  s'il n'est pas lisse, on voit que le sol est un peu « poli » par les passages depuis bientôt 190 ans

    Randonnée : le Pas du Roc (1)

     

              3.  le début de la partie équipée d'une chaîne, de bonne taille et qui met en confiance

    Randonnée : le Pas du Roc (1)

     

              4.  à l'approche des marches, on aperçoit l'arche : une chouette balade inhabituelle

    Randonnée : le Pas du Roc (1)

             à suivre...

     

     

    « Randonnée en Italie : le mont Zerbion (5)Randonnée : le Pas du Roc (2) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Alizée
    Mercredi 11 Septembre 2019 à 11:52

    Bonjour. Avec ces randonnées risque-tout, vous mettez à rude épreuve vos articulations et tendons.

      • Jeudi 12 Septembre 2019 à 06:53

        La randonnée n'est pas un sport (une activité) traumatisant comme la course sur route, le trail, le tennis, et d'autres.
        Bien sûr, il y a plus de risques de chutes, de blessures, qu'en restant dans un fauteuil, mais le terrain que nous avons rencontré ici est loin d'être majoritaire, et les bâtons de marche sont une bonne aide pour celles et ceux dont les genoux deviennent sensibles.

        Je pense également que l'apport positif des activités d'endurance sur le moral et le système cardio-vasculaire compense les petits bobos que marcher peut engendrer.

        Mais c'est vrai, le sport ne fait pas que du bien aux organismes, il peut causer des blessures et des problèmes de santé, surtout lorsqu'il est pratiqué à l'excès.

    2
    Alizée
    Jeudi 12 Septembre 2019 à 20:37

    En pratiquant la marche nordique avec escalade à fort dénivelé en sous-bois, j'ai abîmé mon tendon d Achille. Non ce n est pas un bobo, parce que cette inflammation fait souffrir. Cela fait près d un an maintenant que j'ai arrêté et je dois me contenter de petites marches et sur du plat avec talonnettes obligatoires. C est pourquoi lorsque je vois vos photos, j imagine bien une entorse en posant le pied sur sol non stable. Il ne faut pas dire que cette randonnée est accessible à tout le monde, mais à des personnes aguerries.

      • Vendredi 13 Septembre 2019 à 07:10

        Je suis désolé pour votre blessure.

        Aucun de nous sept n'a eu d'entorse, de chute ou autre désagrément, parce que nous avons abordé ce passage avec prudence et avec notre expérience.
        Cette randonnée n'est probablement pas accessible à tout le monde (à mon avis), j'ai écrit dans le deuxième paragraphe ce que je pensais être nécessaire comme réserves.

        Il y a des gens qui se blessent, qui se tuent, qui décèdent, en faisant de la randonnée pédestre, du cyclisme, de la natation,...,  et pourtant il est plus bénéfique (encore à mon avis) de pratiquer une ou des activités sportives en rapport avec ses capacités que rester assis. Le tout est de bien choisir son activité, à tout âge, et de bien s'y préparer.

        Je n'aurais pas vu ici n'importe quelle personne que je connais, c'est subjectif, mais la prudence et la raison doivent prévaloir.

        Mais c'est certain, personne n'est à l'abri d'un incident, d'un accident...

    3
    marili
    Dimanche 15 Septembre 2019 à 11:01

    Coucou,belle randonnée mais il ne faut pas avoir le vertige...ni d'arthrose sur le dessus du pied comme ç'est mon cas maintenant....enfin je fais avec..il me reste  "des randos"plus confortables!

    Nous sommes allés au plateau des Glières cet été sur les pas des résistants qui ont sacrifiés leur vie pour notre liberté!Je suis née le jour de la libération d'Annecy 19 août 1944...donc sensible à cet évènement qu'on a tendance à oublier hélàs..bonne journée et bises à vous 2

      • Lundi 16 Septembre 2019 à 07:14

        Bonjour marili

        C'est certain, il ne faut pas avoir trop de problèmes pour entreprendre cette randonnée, mais beaucoup de personnes la font ou peuvent la faire.
        Au plan général, disons que nous avons chacune et chacun nos petits soucis et que souvent « on fait avec » ! wink2

        Vous avez fait une belle visite, et j'imagine l'émotion que tu as pu ressentir avec ce 19 août...

        Bises et bonne journée à vous tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :