• Randonnée au Salève

     

     

     

     

     

     

    Fin juin, nous sommes allés à 4 aux environs d'Annemasse et de Genève, pour une randonnée au Salève, une "montagne" qui s'élève au-dessus de Genève ; cet endroit est d'ailleurs très fréquenté par nos voisins suisses - pour de multiples activités sportives et touristiques - au point qu'il est surnommé "la montagne des Genevois".

     

    Alain et Gisèle étaient - comme souvent, et je les en remercie une nouvelle fois - nos guides pour cette randonnée, qui est assez simple : on monte (ça grimpe bien), on se déplace sur le plateau, puis on redescend (et c'est aussi assez pentu !).

    Nous avons suivi un itinéraire qui semble être "classique" (mais pas exclusif) : nous nous sommes garés à côté des installa-tions du club de tennis de Collonges-sous-Salève, pour descendre la route de la Croisette puis emprunter un chemin qui s'est enfoncé dans une partie forestière en descente douce.
    Je pensais monter au Salève, et ça descendait... wink2

    Après une progression "cool" dans la forêt pendant 15 mn, un sentier part sur la droite en montant, avec comme destination la Grande Gorge : les choses sérieuses commencent ici !

    La montée est régulière, sur un sentier mi-terre mi-pierres, qu'il vaut mieux parcourir par temps sec ; des trouées dans la végétation autorisent quelques vues sur le Léman et sur la campagne environnante.
    Nous sommes ainsi passés de 610 m d'altitude à 1 245 m ; au sortir de la forêt, un chaud soleil nous attendait, qui a présidé par la suite à notre pique-nique.

    À peu de distance du débouché du sentier de la Grande Gorge se trouve la gare supérieure du téléphérique qui permet d'accéder au Salève de manière plus tranquille à partir de la vallée.


    La descente s'est faite par un sentier qui passe près de l'aire de décollage des parapentes avant de pénétrer de nouveau dans la forêt ; la végétation est dense et mixte (feuillus et résineux), elle nous a protégés de la chaleur qui régnait à cette époque de l'année.

    La pente est très marquée, et mène à un passage technique qui domine la vallée : la Corraterie (photo n°3), un chemin qui passe sous un surplomb de la roche. Il faut prendre le temps d'admirer le panorama (grand spectacle assuré) tout en regardant bien où l'on met les pieds !

    La descente se poursuit pour donner accès à la grotte d'Orjobet (photos 4, 5 et 6), un large boyau équipé dès le début du 20ème siècle par le Club Alpin Suisse, aux équipements récemment rénovés (2010 et 2012) pour en permettre le franchissement (câbles en mains courantes, rambardes) ; la grotte et ses équipements sont gérés désormais par le Syndicat Mixte du Salève.

     

    Au bas de la descente nous avons vue sur la montagne du Salève ; la photo n°9, prise au téléobjectif, révèle d'une part le passage de la Corraterie (le chemin passe sous la roche, dans la partie à l'ombre) ainsi qu'un drapeau savoyard, peint sur le rocher, et visible depuis la vallée, par exemple lorsque l'on arrive par l'autoroute.

    Cet emblème a une histoire : les habitants de la région ont découvert un jour le drapeau suisse peint sur la montagne.
    Ce fait a aussitôt déclenché une guéguerre entre Genevois et Français, ces derniers reprochant à leurs voisins (devenus des ennemis, des envahisseurs !) de vouloir s'accaparer leur montagne.

    En fait, il s'agissait d'une farce imaginée par des étudiants américains du Camp Adventiste de Collonges-sous-Salève, qui pensaient (sérieusement) se trouver en territoire suisse !
    La croix blanche a très rapidement été prolongée pour former un drapeau des Savoie beaucoup plus acceptable...

    Depuis, il est repeint de temps en temps, la dernière fois fin juin 2015 pour l'homogénéiser à la suite d'une nouvelle blague anonyme : un seul des 4 rectangles rouges du drapeau avait été repeint pendant la nuit.
    Vous remarquerez sur ma photo que 2 rectangles ne sont pas complètement repeints : peut-être ce travail était-il en cours d'achèvement lorsque nous sommes venus (le 28 juin).

     

     

     

              1.  pendant la montée, une échappée laisse découvrir l'extrémité ouest du Léman ; on aperçoit même le jet d'eau
              de Genève

    Randonnée au Salève

     

                                                2.  arrivée sur le plateau

    Randonnée au Salève

     

              3.  début du passage de la Corraterie

    Randonnée au Salève

     

              4.  la grotte d'Orjobet : descente en zig-zag

    Randonnée au Salève

     

    5.  photo prise avant la n°4 : Alain se trouverait au début de     6.  2 trous situés au-dessus de la sortie
    la rambarde                                                   

    Randonnée au Salève  Randonnée au Salève

     

              7.  les marches sont hautes !

    Randonnée au Salève

     

              8.  au bas de notre descente : le drapeau des Savoie se trouve sur le "nez" proche du centre vertical de la photo

    Randonnée au Salève

     

              9.  le passage de la Corraterie ; il existe un sentier au-dessus de la roche

    Randonnée au Salève

     

     

     

    « Flore et fauneRandonnée au Petit Bargy (1) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    amivac
    Dimanche 23 Août 2015 à 11:37

    une superbe rando avec des superbes photos....merci pour ce partage.

    bon dimanche (pluie chez nous) et bises

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 07:10

    Une randonnée dans un secteur inhabituel pour moi, avec une vue sur le Léman, c'est sympa...
    Bon lundi et bises en regardant la pluie, bien présente depuis hier !

    3
    zezelle
    Lundi 24 Août 2015 à 12:20

    Même si j'ai eu un peu peur au passage de la Corraterie (c'est quand même impressionnant),  je voudrais bien revenir en arrière juste pour être à nouveau en vacances !!!! 

    Bisous

     

    4
    Liz
    Lundi 24 Août 2015 à 13:53

    Photo 3 : il ne faut pas avoir le vertige et surtout ne pas déraper, car je ne vois aucune protection pour se rattraper. Trop impressionnant pour moi.

    5
    Mardi 25 Août 2015 à 07:52

    3. @Zezelle : oui, un passage impressionnant, et oui aussi pour les vacances... mais tu es encore trop jeune pour les prolonger !
    Bises et profite bien de ton mardi  smile

    4. @Liz : c'est une partie "exposée" du parcours, et bien sûr, il faut être prudent... Mais ça passe, il suffit d'avancer avec précaution.
    La sensation de vertige ne se commande pas, c'est pratique de ne pas la ressentir ; c'est mon cas, jusqu'à un certain point tout de même, et je reste "à l'écoute" de ce que je ressens dans ces cas-là.
    Bonne journée pour vous.

    6
    Dimanche 30 Août 2015 à 19:03

    Fichtre! Certains passages sont très impressionnants  Il ne faut pas avoir peur du vide! Ce que c'est beau tout ça!

    Merci pour tous ces partages Daniel! Je découvre et me régale

    smile

    7
    Lundi 31 Août 2015 à 07:04

    Passer à la Corraterie est effectivement "exposé", et il faut être patient, prudent, et courageux pour celles ou ceux qui ont le vertige.
    La pente est tout de même prononcée, et il vaut mieux être bien chaussé (pas comme 3 personnes que nous avons rencontrées après notre passage de la grotte, et qui montaient - on peut le dire - vers l'inconnu...).
    Mais cela reste une randonnée "tout public", qu'Alain et Gisèle nous ont fait découvrir, un vrai plaisir pour nous et que je partage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :