• Randonnée au Mont Fallère (2)

     

     

    La montée par le bois s'est avérée plutôt raide, quelques pauses nous ont permis de prendre en photo les premières sculptures disposées sur le parcours par Siro Viérin.

    Nous trouvons donc des oiseaux, des papillons, quelques personnages, des écureuils : il faut ouvrir l'œil soi-même, et aussi voir les autres marcheurs s'immobiliser ou désigner du doigt ce qu'ils ont vu dans un arbre.
    Ce parcours est celui des surprises.


    À la sortie du bois, il reste encore une bonne pente à gravir, au soleil mais avec une vue qui a évolué grâce à la prise d'altitude.
    La photo n°1 montre l'itinéraire que nous avons emprunté en septembre de l'an passé : nous étions sur le chemin qui serpente sous la ferme avant de monter le sentier entre les sapins ; il tourne ensuite à gauche pour arriver presque en haut de la photo, en passant sous le dernier dôme.

     

     

     

              1.  la variante  que nous avions suivie l'année passée

    Randonnée au Mont Fallère (2)

     

              2.  ça monte toujours, et une belle Italienne se laisse prendre au jeu de la photo 

    Randonnée au Mont Fallère (2)

     

     

    Après avoir « avalé » l'essentiel du dénivelé, nous nous trouvons sur la piste carrossable que nous avions descendue l'année dernière ; c'est moins pentu, mais d'une longueur... nous étions 8, et tous nous en avions « plein les pattes » !

    Cette piste est réservée aux véhicules professionnels liés au refuge ou aux alpages ; c'est ainsi que le lundi matin, un petit camion apportera du matériel pour mettre en service une ferme d'altitude à 500 m du refuge, et les vaches feront comme nous la montée pedibus.

     

    Les statues que nous verrons sont désormais plus importantes et bien plus visibles. Je ne vous présente pas toutes celles qui figurent sur cette portion de l'itinéraire, car elles figurent déjà dans les articles consacrés à notre randonnée de 2018 (voir ici et dans les articles qui précèdent).

    Cependant, celle de la photo n°5 vous a déjà été montrée avec une vue approchante...
    Une jolie plaque située près de la statue renseigne les visiteurs en 3 langues (Italien, Français et patois valdôtain) ; j'ai recopié seulement le texte qui y figure.

      

     

                             3.  pas encore de sculpture avec un téléphone mobile...

    Randonnée au Mont Fallère (2)                         

     

                                                       4.  tous nous admirons la finesse du travail de l'artiste

                             Randonnée au Mont Fallère (2)

     

              5.  représentation de Jean-Baptiste Cerlogne (1826-1910) « père de la poésie francoprovençale en Vallée d'Aoste,
              auteur d'une œuvre monumentale dont la grammaire et le premier dictionnaire valdôtain » 

    Randonnée au Mont Fallère (2)

             à suivre...

     

     

    « Randonnée au Mont Fallère (1)Randonnée au Mont Fallère (3) »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaga 74
    Lundi 29 Juillet 2019 à 20:58
    Ma photo préférée c est la 2.beau paysage et belle italienne.pas de doute
      • Mardi 30 Juillet 2019 à 07:03

        Tout bien résumé !

        Merci pour cette visite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :