• Pique-nique à Flaine

      

     

    Le retour vers une vie (à peu près) normale est en cours, mais le chemin est encore long, et il nous est nécessaire de conserver les précautions qui nous permettront de l'atteindre, dans les meilleures conditions.

    Bon courage à toutes et tous et prenez soin de vous.

     

     

     

    Fin juillet notre petit groupe d'amis a fait une randonnée un peu particulière : un « linéaire » et non une boucle avec retour au point de départ (où nous retrouvons notre ou nos véhicules).

    Une autre particularité est que le début du trajet s'est effectué en téléphérique, entre la station de Flaine (au-dessus de la vallée de l'Arve), et les Grandes Platières (à 2 480 m d'altitude), un plateau calcaire recouvert par un des plus vastes lapiaz d'Europe.

    Le but de la randonnée était de ralier un parking utilisé par la majorité des randonneurs qui se rendent au lac de Gers, ce qui représente une distance d'environ 14 km et un dénivelé négatif de 1 345 m : pas un « raid » mais de quoi s'échauffer les gambettes, une raison pour laquelle je n'y ai pas participé à cause d'un petit problème de genou.

    Un ami et moi avons donc servi de chauffeurs pour aller à Flaine et ensuite pour aller « récupérer » les marcheuses et le marcheur (Alain était le seul homme avec 5 dames) au pont de Lédedian.


    Le titre de cet article est cependant explicite : si je ne puis décrire la randonnée, notre groupe de 6 + 2 a fait pique-nique commun à faible distance de l'arrivée du téléphérique.
    Il soufflait un « vent du diable » ce matin-là, nous avons donc trouvé un coin abrité et très pratique pour notre pause.

    Ensuite, les sportives et le sportif du lot ont pris le chemin vers le col Pelouse et le lac de Gers tandis que, à 2, nous retournions au téléphérique pour rejoindre nos 2 voitures sur un des parkings de la station, qui est « zéro véhicule ».

     

     

     

             

              1.  à l'arrivée du téléphérique, la vue donne sur le massif du mont Blanc (ennuagé)
              Les lapiaz visibles ici sont assez lisses, usés par les promeneurs ; généralement, ils sont acérés et peuvent
              présenter des failles d'assez grande taille (plusieurs mètres) : il est très dangereux de s'y aventurer par temps de
              brouillard ou en de début et fin de saison d'enneigement (épaisseur faible).     

    Pique-nique à Flaine

     

              2.  les rocher des Fiz avec, de gauche à droite et peu visible, la pointe de Sales (2 497 m), la pointe de Chardon-
              nière (2 723 m) et la Tête à l'Âne (2 804 m), ces 2 dernières dans la zone marron
              On aperçoit des plaques de neige (colorée en rose/rouge) entre des lapaz (ou lapié).

    Pique-nique à Flaine

     

              3.  Tête Pelouse (2 475 m), qui domine la descente vers le lac de Gers ; les 6 marcheurs sont au début de ce qui
              est, l'hiver, « la piste des Cascades », qui rejoint Sixt-Fer-à-Cheval en 14 km

    Pique-nique à Flaine

     

              4.  pendant la descente en téléphérique, vue du « mille-feuilles » géologique du bord du désert de Platé 

    Pique-nique à Flaine

     

              5.  vue plongeante sur les bâtiments de la station de Flaine (au travers du plexiglass de la cabine) ; le chemin en
              bas et à doite de la photo relie le bas et le haut... comme le téléphérique !

    Pique-nique à Flaine

     

            

     

    Le 184 ème Festival des Musiques du Faucigny
    prévu le dimanche 28 juin 2020 à Taninges (Haute-Savoie) est reporté à juin 2021.

    Suivez ce lien pour en savoir plus.

     

    La cyclosportive JPP - Neuf de Cœur,
    prévue le dimanche 5 juillet entre Cluses et Les Carroz d'Arâches
    a été annulée.
    Vous pouvez, si vous le souhaitez, participer d'une manière différente
    à ce challenge à la fois collectif et personnel
    jusqu'au 22 août.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     

     

    « Le Pas du Roc : deuxième visite (3)Le Hameau coloré de Flaine (1) »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    cordee
    Mardi 11 Août à 11:11

    Tu devines sans peine que je connais très bien le secteur.....smilesmile
    C'est assez austère sur Flaine-Platé...

    Mais tellement beau avec cette vue sur le Massif !

    Bonne journée

    Bises amicales.

      • Mercredi 12 Août à 06:27

        Tu as raison, le désert de Platé, c'est plutôt... spartiate !
        Mais tellement inhabituel, curieux, insolite, qu'il faut le voir pour découvrir ce qu'est un lapiaz, avec comme horizon des sommets magnifiques.

        Bonne journée pour toi également, bises du 12.
          

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :