•  

     

    J'ai fait récemment quelques photos dans un secteur proche de chez nous, de part et d'autres du torrent le Verney, qui sépare Morillon de Samoëns et se jette dans le Giffre quelques centaines de mètres plus loin.


    Des photos « de saison », comme les teintes tirant sur le jaune et l'orangé vous le montrent ; ces couleurs plus un rayon de soleil et un paysage sympa en arrière-plan, font une photo de plus à conserver dans la boîte à souvenirs !

     

     

     

     

              1.  le Criou, souvent visible dès que l'on se promène dans la région de Morillon et de Samoëns

    verney

     

              2.

    verney

     

              3.  quelques traces de neige juste pour agrémenter le décor, dans peu de temps tout aura changé

    verney

     

              4.

    verney

             à suivre...

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    Vous le savez tous, il y a en France cette année un gros déficit en eau de pluie.

    Si malheureusement certaines régions ont été touchées par des précipitations qui ont amené des inondations terribles, la majorité des territoires manque d'eau.

    Est-ce pour préfigurer ce qui nous attend à cause des modifications climatiques que certains osent encore réfuter ?

    Nous n'aurons pas longtemps à attendre pour le savoir : dans les proches années, des problèmes importants pourraient fortement nous obliger à modifier nos comportements, nous les habitants chanceux de régions jusque là tempérées.

     

    Une des conséquences du manque d'eau depuis plusieurs mois en montagne est la baisse du niveau de lacs ou de retenues artificielles.

    À Annecy, la baisse de plus de 50 cm du niveau à amené les professionnels de la navigation à réduire leur surface d'évolution, et les loueurs de pédalos ont dû cet été s'adapter en déplaçant l'amarrage de leur matériel.

    Ici, chez nous à Morillon, le lac Bleu a considérablement baissé, les photos qui suivent en témoignent.

    Outre son rôle prépondérant dans les activités estivales genre « base de loisirs » conjointement avec plusieurs parcours d'acrobranches et le mini-golf de Verchaix à 200 m, ce lac sert de réserve pour le fonctionnement des canons à neige en saison d'hiver.
    L'hiver, c'est... bientôt, et la réserve est bien basse.

    Dans quelques années, le slogan - modifié - de la Prévention routière sera peut-être « à la Une » des stations, des agences :
    « Boire ou skier, il faut choisir ».

     

    La photo n° 2 a été prise par Martine avec son téléphone, jeudi 25 à 17h30 : la luminosité du moment a créé cette ambiance pour le moins hivernale, qui a fait penser à plusieurs personnes (destinataires de la photo) que c'était une photo prise l'hiver dernier avec de la neige autour du lac.

     

     

     

              1.  le lac à son niveau normal en mars 2016

    Presque à sec

     

              2.  photo par Martine

    Presque à sec

     

              3.  prise le lendemain de la précédente, la photo montre que « la plage » s'est agrandie (on aperçoit la limite qui
              passe un peu au-dessus du jouet d'enfant) ; la différence de hauteur est de plus de 2 mètres

    Presque à sec

     

              4.  le Criou trouve encore une surface réduite pour se refléter.., alors que des îlots apparaissent au centre du maigre
              plan d'eau.

    Presque à sec

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Je vous propose 2 photos aujourd'hui, prises du même endroit : une de nos fenêtres de cuisine.

    Elle donne vers l'ouest, en direction de Taninges, Genève, ... mais surtout, du Pic du Marcelly ( 1 999 m d'altitude) que vous pouvez apercevoir sur la première photo.

     

    « Avant », on pouvait voir - aussi - un arbre, un poirier, situé dans le jardin de la propriété jouxtant la nôtre ; mais il y a quelques mois, cet arbre vénérable a dû être abattu en raison de son âge et de la maladie qui le rongeait (réellement), le rendant dangereux.

    Michèle a été super désolée de cet épisode et avait promis de ne plus regarder de coucher de soleil. Heureusement, elle n'a pas tenu parole et a produit la magnifique première photo.

    La couche nuageuse est assez compacte et présente des espèces de boules, qui fait classer ce ciel dans la catégorie des mammas (voir l'article de Wikipédia).

     

    La deuxième photo montre un paramoteur qui évoluait dans le ciel de Morillon, avec en fond un coucher de soleil qui m'a paru sympa. J'ai cadré pour avantager l'engin motorisé et les couleurs du ciel au détriment de la montagne...

     

     

     

     

              1.  photo de Michèle

    Dans les nuages

     

              2.

    Dans les nuages

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique