•  

     

     

     

    Aujourd'hui, "l'affaire est dans le lac"...

     

    Quelques vues de lacs de la région (ou pas), prises au cours de randonnées que j'ai aimées.

    Il y a d'autres lacs où je suis passé... et d'autres où ça n'est pas le cas.

     

    Je vous laisse à quelques instants d'évasion !

     

     

     

                                         1.  lac de la Vogealle

    lacs de la vallée du Giffre

     

              2.  lac de Gers

    lacs de la vallée du Giffre

     

              3.  lac Palasinaz (Italie)

    lacs Palazina

     

              4.  lac d'Anterne

    lacs de la vallée du Giffre

     

              5.  lac Blanc

    lac Blanc

     

              6.  lac de Joux Plane

    lac de Joux Plane

     

              7.  lac de Folly (lac des Chambres)

    lacs de la vallée du Giffre

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Au tout début novembre dernier, nous avons fait à 6 une balade entre Les Gets et Verchaix, sur le territoire (étendu) de cette dernière commune.

     

    Nous sommes partis du Sincerneret, en faisant le même parcours que l'hiver dernier en raquettes (voir ici et ) : nous avons une nouvelle fois pu nous rendre compte combien la montagne l'hiver est différente de celle des autres saisons  wink2

     

    Ce n'est pas un parcours compliqué, on trouve des indications de direction et un sentier (qui se ramifie) existe ; après passage dans un bois, une rude grimpée sous le télésiège de la Turche nous mène jusqu'à la Rossettaz.
    De là, nous sommes allés jusqu'à un chalet au Lairon (photo 3) avant de redescendre à travers prés et bois jusque vers les Clares puis notre point de départ.

     

    C'était une belle occasion de passer une journée agréable ensemble en pique-niquant au soleil et en profitant de paysages magnifiques : voyez en dessous...

     

     

     

     

                                               1.  mélèze au soleil

    Balade à Verchaix

     

              2.  fin de la montée avec cette vue sur la montagne du Criou, le Mont-Buet au centre et le massif du Mont-Blanc
              au ras des sapins de droite.
              Dans quelques jours (enfin, normalement...) ce sera tout blanc avec un gros trafic diurne ! 

    Balade à Verchaix

     

              3.  le chalet à côté duquel nous avons fait la pause : encore une fois, une "salle-à-manger" sympa...
              La pointe de Sales et les Rochers des Fiz (notre vallée) se détachent à peine sur fond de Mont-Blanc (vallée de l'Arve,
              de Chamonix à Genève).

    Balade à Verchaix

     

              4.  le drapeau suisse au repos indique l'absence de vent (nous en avons peu en cette saison)

    Balade à Verchaix

     

              5.  au début de la descente "dans la savane"

    Balade à Verchaix

     

              6.  5 sur 6, le compte est bon !

    Balade à Verchaix

     

              7.  retour au Sincerneret et vue vers le pic du Marcelly au-dessus de Taninges

    Balade à Verchaix

     

     

     


    12 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Samedi 26 septembre, le reliquat du troupeau de la Gaec "La Valdotaine" de Samoëns a quitté les alpages des Saix, situés à
    1 600 mètres d'altitude.

    Chaque année, 66 vaches laitières passent 4 mois en estive pour brouter une bonne herbe qui succéde à la neige de fin de saison d'hiver, leur lait apporté à la "fruitière" de Samoëns servant à la fabrication du reblochon et de la tomme de Savoie.

    Après ces 4 mois, il était temps de retrouver la vallée et la ferme où les attendaient "les copines" descendues la veille dans une remorque.

     

     

    La descente s'est faite sur la route qui relie Samoëns à sa station d'altitude, en 2 temps : du chalet d'alpage jusqu'à un herbage, prêté pour l'occasion par un ami des propriétaires-éleveurs, puis jusqu'au "terminus", la ferme dans la vallée du Giffre.

    Entre les 2... pause-déjeuner pour les vaches comme pour les humains, mais pas la même chose au menu !

     

    Nous étions 4 pour la première partie, et 8 pour assurer la suite de la descente, sans oublier Djet, la jeune border collie qui effectuait là sa première saison : sa présence s'est révélée précieuse pour rassembler les traînardes lors des 2 départs et canaliser les plus pressées une fois que nous étions arrivés dans la plaine.

    Il ne faut pas croire que ce soit "une journée cool" : accompagner un troupeau qui marche vite - environ 5 km/h avec "des pointes" - sur 13 km, dont 11 en descente, demande d'être très actif ; il faut tenir compte de la circulation (les véhicules qui arrivent en face s'arrêtent vite !, ceux qui suivent peuvent attendre un certain temps l'opportunité de dépasser, lorsque nous le jugeons possible, pour éviter d'abîmer les voitures et que les vaches ne soient blessées) ainsi que des envies qu'ont certaines de fôlatrer, risquant de s'engager dans les bois ou dans l'entrée d'une propriété où une brassée de fleurs ferait les frais de leur passage...

    Alors, nous surveillons, nous courrons parfois (souvent !), et au bout du compte, personnellement, j'en avais "plein mes 2 pattes"  yes

    Mais j'apprécie énormément ces journées - 2 fois par an - où je partage la vie d'une famille amie, où j'ai le sentiment de rendre un peu service à des personnes que j'estime, tout en respectant les vedettes du jour, des poids plume de plus de 500 kilos !

     

     

              1.  photo prise le 30 mai lors de l'emmontagnage : les bêtes arrivent dans ce qui sera leur pâture pour 4 mois.
              Matin et soir, elles sont traites dans la salle aménagée du chalet que vous apercevez au centre de la photo.

    Démontagnage

     

              2.  pause du midi, au soleil

    Démontagnage

     

              3.  c'est l'heure du départ pour les 38 vaches restantes

    Démontagnage

     

              4.

    Démontagnage

     

              5.  on "rabiote" dans le virage !

    Démontagnage

     

              6.  un peu sombre, mais la vue n'est pas moche...

    Démontagnage

     

              7.

    Démontagnage

     

              8.  nous sommes arrivés dans la vallée, le troupeau chemine au bord du Giffre

    Démontagnage

     

              9.  la dernière ligne droite : la ferme est "au bout du museau" !

    Démontagnage

     

     

              10.  le chalet est fermé, il sera entièrement nettoyé (salle de traite, logement, fleurs), les bassins disposés dans les
              différents pâturages seront vidés et démontés avant entreposage (l'hiver, les prés se transforment en pistes de ski,
              il faut donc enlever tout ce qui peut devenir obstacle).

    Démontagnage

     

     

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique