•  

     

     

     

     

    En regardant le paysage, Martine a observé une curieuse coloration d'un nuage : il s'agit d'un nuage iridescent ou irisé.
    D'une faible épaisseur, l'écartement de ses gouttes ou cristaux de glace provoque par diffraction une irisation de la lumière lorsque le soleil est presque dans l'axe d'observation (environ 30° au maximum) (cf. Wikipédia).

     

     

     

              1.  des "paquets" de neige prêts à dévaler la pente...

    le Nid d'aigle

     

                                            2.  l'Aiguille du midi, cathédrale de pierre dans ce paysage 100% minéral

    le Nid d'aigle

     

              3.  juste au départ du col des Rognes, remarquez la hauteur de neige

              Le petit bâtiment est dénommé "cabane forestière des Rognes" ; construit en 1890 et complètement rénové en
              2003, il offre un abri dénudé de tout équipement à part 2 couchages sans matelas et des bancs accrochés au mur.
              Un petit bâtiment annexe en bois (non visible sur cette photo) a été récemment construit et abrite des latrines.

    le Nid d'aigle

     

              4.  lors de notre descente, nous croisons d'autres montagnards qui ont opté pour une voie plus sur leur gauche,
              probablement pour éviter au maximum les secteurs enneigés ; mon impression est que, en général, tous ces
              alpinistes avaient des sacs moins volumineux que lors de mes visites précédentes...
              Remarquez la différence de tenue entre ceux qui montent et les 2 jeunes filles sur la gauche de la photo  :-)

    le Nid d'aigle

     

              5.  un autre jeune bouquetin

    le Nid d'aigle

     

              6.  et celui-ci, au-dessus du bâtiment du TMB à la gare du Nid d'aigle

    le Nid d'aigle

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

    Petit à petit, nous approchons de notre destination ; nous franchissons des zones enneigées, pas trop glissantes car la température n'est pas basse et la neige s'est assouplie.

    De larges plaques de neige séparent les secteurs empierrés, plus nombreux, tels que celui de la photo n°1 ; il n'y a pas vraiment de sentier, chacun marche "à vue", en choisissant le passage qui lui semble le meilleur entre des pierres qui sont parfois des petits rochers.

    Sur cette photo, nous croisons ou suivons des vrais alpinistes, chargés "comme des baudets" pour pouvoir gravir le Mont-Blanc que nous n'apercevrons jamais nous-mêmes ici : nous en sommes trop proches, et le rayon de courbure le cache à notre vue.  

     

     

     

              1.

    le Nid d'aigle

     

              2.  arrivés au sommet de la photo 1, c'est la "séparation des genres" : nous irons sur la gauche alors que les alpinistes
              obliquent sur la droite, après s'être équipés de crampons à glace ; en passant juste à la limite supérieure du pierrier,
              ils atteindront le refuge de Tête rousse (3 187m) avant celui du Goûter

    le Nid d'aigle

     

              3.  photo prise du col des Rognes (2 802m) ; la partie gauche de cette photo (ligne courbe qui finit en pierres)
              correspond au haut de la photo 1

    le Nid d'aigle

     

              4.  en me tournant de 180°, changement de décor, avec l'Aiguille du midi sur la droite et la vallée de Chamonix 

    le Nid d'aigle

     

                                            5.  l'Aiguille du midi et le Glacier des Bossons

    le Nid d'aigle

                                           à suivre...

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

    Pendant le séjour de mes beau-frère et belle-soeur, nous les avons emmenés vers une destination que nous connaissons déjà :
    le Nid d'aigle, un endroit perché dans la montagne, à 6 km au nord-ouest du Mont-Blanc à vol... d'aigle  ;-)


    Nous avons emprunté le TMB (Tramway du Mont-Blanc) comme il y a 2 ans : nous souhaitions déjà les amener ici, mais la voie avait été coupée dans sa partie supérieure par des éboulements de roches le matin même.


    Le terminus du TMB se situe donc au Nid d'aigle, une plate-forme aménagée à 2 372 m d'altitude, alors que le départ se fait en face de la gare du Fayet à 580 m ; le dénivelé total est de 1 792 m pour une longueur de 12,4 km : la pente moyenne est de 15% avec un maximum de 24%, et c'est le système d'entraînement à crémaillère qui permet d'avaler la forte pente avec 2 wagonnets emplis de touristes.

    8 arrêts sont possibles pendant le trajet, en réalité le tramway en marque moins, selon la saison ; en été, le TMB fonctionne de début juin à mi-septembre (11/06 au 18/09 en 2016), l'hiver, sur un parcours réduit à l'arrêt de Bellevue, de mi-décembre à mi-avril.


    Vous en saurez plus grâce à ce lien vers Wikipédia et à celui-ci vers le site de la Compagnie du Mont-Blanc.

     

    En quittant le secteur de la gare-terminus, nous nous sommes mis en chemin à allure modérée, car nous avions comme objectif de permettre à ma famille d'atteindre le col des Rognes, à 2 802m.

    Suivant le proverbe corse "chi va piano va sano e va lontano...", nous avons pris le temps de marcher, d'expliquer et d'admirer le paysage :

     

     

              1.  le large chemin qui relie la gare d'arrivée au refuge du Nid d'aigle, au pied du glacier de Bionnassay 

    Randonnée en famille : le Nid d'aigle

     

                                              2.  le col de Tricot (2 120 m) et la trace du glacier avant son retrait,
                                              datant de plusieurs années, mais pas tant que cela...

    Randonnée en famille : le Nid d'aigle

     

              3.  le bas du glacier de Bionnassay

    Randonnée en famille : le Nid d'aigle

     

              4.  un des jeunes bouquetins que nous avons pu voir ; ils étaient plus bas que les années précédentes (du fait de
              la neige plus abondante), et nous avons vu plus de jeunes pour seulement 2 adultes

    Randonnée en famille : le Nid d'aigle

     

              5.  nous avons pris de l'altitude et traversé une zone enneigée, croisant quelques alpinistes qui descendaient après
              leur ascension du Mont-Blanc, alors que d'autres nous dépassaient, en chemin vers leur but

    Randonnée en famille : le Nid d'aigle

             à suivre...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique