• Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

      

     

    Le retour vers une vie (à peu près) normale est en cours, mais le chemin est encore long, et il nous est nécessaire de conserver les précautions qui nous permettront de l'atteindre, dans les meilleures conditions.

    Bon courage à toutes et tous et prenez soin de vous.

     

     

     

    Les photos suivantes montrent notre progression sur le sentier principal, tracé entre la Mer de glace et la gare du Montenvers. 
     

    Ce sentier est vallonné et serpente entre des blocs de pierre tombés de la montagne... un jour.

    Il en tombera d'autres, car le travail du gel, de la forte chaleur, fait éclater la roche et il arrive que des pierres, de plus ou moins grosse taille, dévalent la pente sur des centaines de mètres. L'essentiel est qu'elles roulent et s'arrêtent sans toucher personne, ni même des habitations...


    Ces chutes de pierres remodèlent le paysage, mais à notre échelle humaine, peu de personnes voient des changements.

    En ce sens, la photographie offre un témoignage précieux de ce qui a été, à une époque plus ou moins éloignée.
    Lorsque nous voyons des images de Chamonix et de la montagne d'il y a 100 ans, les paysages ont parfois changé, mais l'aspect des personnes, leur habillement, ont eux changé, à coup sûr  wink2

     

     

     

              1.  un petit cours d'eau traverse le chemin (à moins que ce soit le contraire), il contribuera au débit de l'Arve

    Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

     

              2.  nous avons tant aimé la présence des rhododendrons que je ne résiste pas à vous en imposer de nouveau un
              joli bouquet, sur fond de perles de rosée 

    Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

     

              3.  la vallée de Chamonix et les balcons sud dominés par une longue écharpe de brume ; remarquez les sentiers
              qui zèbrent le flanc de la montagne et les saignées où se trouvent les remontées mécaniques

    Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

     

     

                                          4.  Martine et Gisèle attentives dans cette partie descendante                 

    Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

     

              5.  le glacier des Nantillons (3 292 à 2 400 m environ) voilé par une brumette localisée ; sur la gauche, le bas
              de l'aiguille du Grépon (3 482 m)

    Le Grand Balcon nord de Chamonix (4)

             à suivre... 

     

     

    Le 184 ème Festival des Musiques du Faucigny
    prévu le dimanche 28 juin 2020 à Taninges (Haute-Savoie) est reporté à juin 2021.

    Suivez ce lien pour en savoir plus.

     

    La cyclosportive JPP - Neuf de Cœur,
    prévue le dimanche 5 juillet entre Cluses et Les Carroz d'Arâches
    a été annulée.
    Vous pouvez, si vous le souhaitez, participer d'une manière différente
    à ce challenge à la fois collectif et personnel.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !

     

     

     

    « Le Grand Balcon nord de Chamonix (3)Le Grand Balcon nord de Chamonix (5) »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Cordée
    Samedi 18 Juillet à 07:32
    Superbe....
    Sommes à Passy....
    Connexion pas simple...tout va bien
    Bonne journée.
    Bises amicales.
      • Samedi 18 Juillet à 08:59

        Merci !

        Bon séjour, et profitez du beau temps pour « découvrir » la région  wink2

        Bon week-end ensoleillé, bises.

    2
    Alizée
    Jeudi 30 Juillet à 12:12

    Parcours difficile. Plein de cailloux. Terrain très accidenté. Cela demande beaucoup d attention.

    Me concernant, ce n'est même pas imaginable de le faire. Avec une tendinite d'Achille depuis près de 2 ans, je marche très peu. Je suis en train de prospecter pour des nouvelles chaussures de sport. Les miennes à 30 euros de chez Décathlon sont souples, mais trop basses et sans amorti. Mes chaussures de rando Salomon semi-montantes sont trop rigides avec douleur montant au genou. Je m'oriente vers des runnings qui disposent d'un amorti. Mais les prix sont autres. Mes pieds ont adoré le confort d'une paire de Brooks, mais le prix 170 euros.

      • Vendredi 31 Juillet à 14:36

        Le parcours n'est pas difficile, c'est « de la moyenne montagne » ; oui, c'est un peu accidenté, et il faut effectivement prêter attention, mais il n'y a rien de difficile, si ce n'est l'addition de la distance, du dénivelé et - parfois- de la chaleur.

        Les chaussures... c'est le problème n°1 des marcheurs et des coureurs à pied, c'est sûr.
        J'ai commencé moi aussi avec une paire de chaussures à bas prix de chez Décathlon, ne sachant pas si l'activité me passionnerait.
        Mais rapidement j'ai vu les limites de cet équipement à la semelle trop fine (aïe, les cailloux...) et au maintien illusoire.
        Lorsque j'ai investi plus sérieusement (Dolomites) j'ai vu la différence et depuis j'ai toujours eu la chance de bien choisir mes chaussures, de marques différentes (une dizaine de paires).
        J'ai eu 2 autres paires de chaussures Décathlon (désormais Quetchua) et j'en ai été très satisfait.
        Il est certain qu'il faut y mettre un certain prix, une difficulté résidant dans le choix devant l'offre abondante.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :