• Ils étaient Charlie, juifs, policiers, vivants

     

     

     

     

     

                                                                                                      regard sur l'avenir : l'horizon ne s'éclaircit pas

    1 an

    Il y a 1 an tout juste, nous en prenions "plein la gueule" en écoutant la radio ou en allumant la télévision :
    des tueurs assassinaient des journalistes, des policiers, des juifs, des hommes et des femmes dans
    "notre" Paris.

    Au-delà de la controverse sur la liberté de la presse et d'opinion par rapport à une attitude jugée outrageante envers une croyance religieuse, ces tueries, la sauvagerie de ceux qui se réclamaient d'une juste cause, nous ont choqués et émus, chacun à notre manière.

    Nous avons tous nos préférences, nos rejets, des choses que l'on aime, des gens que l'on n'aime pas, c'est humain.

    Mais tuer ainsi, à cause d'opinions contraires, est révoltant et infâmant, ne valorise aucune cause.


    Ces actes, renouvelés en novembre 2015 avec la même sauvagerie, me confortent dans l'idée que l'Homme est bien le pire des fléaux que la Terre ait portés.

    Je n'oublie pas qu'avant ça, il y eu des croisades, des conquêtes, des guerres de religion ou des guerres tout court, l'esclavage, les colonisations, "des bontés" qui ont été et qui sont des ignominies dont le prix fort est payé par les gens du peuple.

    Je ne regrette pas mon choix de n'être pas croyant en une religion, quelle qu'elle soit ; je regrette simplement que ceux qui croient en des dieux différents, comme ceux qui n'y croient pas, ne puissent accorder leurs violons, leurs idées et leurs coeurs.

    1 an après, nos pensées vont aux victimes de ces assassinats, à leurs familles.

    Mais 1 an après, qui est encore Charlie ?

     

     

    « Randonnée au col de Bostan (2)Carnaval de Sallanches (1) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Janvier 2016 à 11:45

    Ils étaient Charlie, Juifs, policiers, 90 jeunes, ils voulaient VIVRE !

    Les autres sont des barbares. Ils aiment la mort, ils aiment faire peur.

    Où est la religion là-dedans ? 

    Bisous de Lydie

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 06:43

        Il y a quelques années, on n'aurait jamais imaginé que des jeunes se retournent contre leur pays, celui où ils ont grandi.
        Maintenant, on se dit que ça peut arriver dans presque toutes les familles.
        Les dirigeants et les partisants de cette entreprise assassine sont plus doués que notre enseignement : quelques mois à peine et hop, gars ou fille sont formés et ont en poche leur certificat d'aptitude à tuer.

        Ça sera difficile de contrer ce mouvement...

        Bises et bonne journée pour toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :