• Au col de Joux Plane (2)

     

     

     

     

    C'est le printemps, mais la "série blanche" continue un peu, avec ces photos de l'enneigement au col de Joux Plane.

     

    Ce col, qui sera cette année encore franchi par les coureurs du Tour de France le 23 juillet, culmine à 1 691 m d'altitude pour la route (1 712 m pour le col géographique), et permet le passage entre Morzine et Samoëns.

    L'hiver, le col est accessible (on monte en voiture sans problème jusqu'à un parking situé à 100 m) mais la route qui passe le col et qui descend vers Morzine est fermée (non déneigée) à cause de risques d'avalanches.


    La vue y est magnifique, vers le massif du Mont-Blanc et, plus près, vers le côté sud de la vallée du Giffre, avec le Mont-Buet (3 096 m), les Rochers des Fiz, les hauts de Flaine, et la pointe Percée (2 752 m, massif des Aravis).


    Cet hiver, l'enneigement a été "raisonnable", avec 5 mètres de neige cumulés ; en ce début de printemps, il en reste... suffisamment pour de belles balades à pied ou en raquettes, le temps de regarder les skieurs de fond avaler un parcours technique tracé parmi les petites bosses et déclivités situées au-dessus du lac.

    La piste passe d'ailleurs sur le lac, enfin sur la cuvette, car le lac est vidé de son eau au début de chaque hiver pour pouvoir tracer la piste de ski de fond en toute sécurité.

     

     

                                                1.  arrivée au col côté Samoëns

    au col de Joux Plane

     

              2.  vue sur la zone du lac et une partie des pistes tracées séparément pour le ski de fond et pour les piétons.
              La route passe entre le lac (où se trouve le petit bouquet d'arbres sur la droite de la photo, dans la partie neigeuse
              à mi-hauteur) et le bâtiment un peu sur la gauche (il abrite un bar-restaurant).

    au col de Joux Plane

     

              3.  secteur sur la gauche du lac

    au col de Joux Plane

     

              4.  les arbres sont sur un îlot au milieu du lac (hors hiver) ; entre eux et le restaurant, on aperçoit le Mont-Blanc

    au col de Joux Plane

     

              5.  du centre vers la gauche : le Mont-Blanc (4 810 m), le Mont Maudit (4 465 m), le Mont Blanc du Tacul (4 248 m)
              et l'Aiguille du Midi (3 842 m)
              du centre vers la droite : le Mont-Blanc, le Dôme du Goûter (4 304 m)
              au-dessous du Mont-Blanc : les Rochers des Fiz (pointe de Sales, pointe de Chardonnière, Tête à l'Âne, 2 804 m) 

    au col de Joux Plane

     

     

     

    « Samoëns 1600 : grands écransBalade aux Gets »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    amivac
    Dimanche 27 Mars 2016 à 08:53

    il y a ..le ciel, le soleil et...la neige...la la la..la la la...

    série encore très réussie.....peu de monde, un ciel superbe et une neige peu foulée....ma préférence va à la 5...

    bises et bon we de pâques.

      • Lundi 28 Mars 2016 à 06:45

        La neige et le ciel bleu vont bien ensemble, c'est comme la mer par beau temps, on est plus tenté de s'y tremper  :-)

        Il y a de quoi se balader "en pleine nature", les raquettes, comme les skis de randonnée, autorisant une bonne indépendance par rapport aux pistes tracées.

        Quant à ces sommets du massif du Mont-Blanc, c'est d'un autre niveau... "il faut être jeune" (pour commencer).

        Bises et bon lundi de Pâques pour toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :