• 2 jours à Venise : Burano (2)

     

      

    1. Nous retrouvons la rue principale du village de cette île très colorée, composée de 4 îlots et qui compte 3 000 habitants.

    2. Cette dentelière (qui officie dans le magasin Émilia que l'on aperçoit sur la dernière photo de l'article précédent) était très attentive à son ouvrage ; malheureusement, comme les autres pratiquantes, elle est là plus pour donner une pseudo authenticité aux dentelles de Burano que pour réaliser une production qui fait rêver les amateurs...

    3. 4. 5. 6. maisons le long d'un des canaux    7. dans un des magasins qui vendent des masques vénitiens (il y en a à des prix très différents, correspondant à des fabrications d'origines variées...). J'ai demandé, en italien, l'autorisation de prendre des photos, la propriétaire m'a "gentiment" répondu "Una" ; alors, je n'en ai qu'une...

      

    2 jours à Venise : Burano (2)

    2 jours à Venise : Burano (2)  2 jours à Venise : Burano (2)2 jours à Venise : Burano (2)

    2 jours à Venise : Burano (2)

    2 jours à Venise : Burano (2)

    2 jours à Venise : Burano (2)

     

                à suivre...

     

    « 2 jours à Venise : Burano (1)Fête nat' »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    BrunoRouen
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 08:04

    Les masques vénitiens, j'en raffole!

    2
    Liz M
    Lundi 29 Juillet 2013 à 16:19

    Pour cette ile, on a pu visiter les rues et les magasins. Je me souviens de ces maisons multicolores et des rideaux aux portes.  Une petite ile, mais beaucoup de magasins. Des articles étiquetés RPC pour ne pas dire Chine.  Je ne sais quelle est la proportion des produits faits sur place.

    3
    Dany Hèm Profil de Dany Hèm
    Mardi 30 Juillet 2013 à 06:56

    Burano constitue pour nous un des meilleurs moments de ce voyage.
    Beaucoup trop court... mais nous avons apprécié comme toi la vivacité et l'originalité des couleurs de ces maisons "de pêcheurs", le caractère paisible (hormis nous, les touristes !) de cette petite ville.
    Là encore, il aurait fallu plus de temps...

    Certains prix peu élevés ne laissent aucun doute sur la provenance des produits ; alors, pour d'autres plus élevés, le doute s'installe et "on globalise"...
    RPC, PRC, même dissimulation, même punition...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :